NOUVELLES

Destructions aux Mali: l'Unesco condamne des "actes répugnants"

03/07/2012 06:21 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

L'Unesco a "vigoureusement" condamné mardi la destruction de sites historiques musulmans par des islamistes à Tombouctou, ville mythique du nord du Mali, et appelé à mettre fin à ces "actes répugnants".

Dans un communiqué lors d'une réunion à Saint-Pétersbourg (nord-ouest de la Russie), le comité du patrimoine mondial de l'Unesco a "condamné vigoureusement les actes de destruction des mausolées à Tombouctou" et "appelé à mettre fin à ces actes répugnants", citant une résolution adoptée la veille.

Le comité a également appelé la directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, Irina Bokova, à "créer un fonds spécial pour aider le Mali à la conservation de son patrimoine culturel" et à envoyer "dès que possible" une mission sur place évaluer l'étendue des dégâts, indique le communiqué.

Le comité qui a inscrit Tombouctou sur la liste du patrimoine mondial en péril le 28 juin lors de sa session annuelle à Saint-Pétersbourg appelle tous les Etats membres de l'Unesco, ainsi que l'Organisation islamique internationale pour l'éducation, la culture et la science (ISESCO) et l'Organisation de la coopération islamique (OCI), qui compte 57 membres, à alimenter ce fonds.

Des islamistes contrôlant le nord du Mali depuis trois mois ont fracassé lundi une porte d'entrée d'une des trois plus grandes mosquées de Tombouctou, datant du XVe siècle, après avoir détruit pendant le week-end sept des seize mausolées de saints musulmans.

Cette campagne de destruction est intervenue après la décision de l'Unesco d'inscrire Tombouctou sur la liste du patrimoine mondial en péril, les islamistes affirmant ne pas reconnaître cette organisation et réagir "au nom de Dieu".

mp/bfi/jlb

PLUS:afp