NOUVELLES

Cinq membres présumés d'Al-Qaïda tués dans un raid attribué aux Américains

03/07/2012 11:38 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT

Cinq membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués mardi dans un tir de missiles dans le sud-est du Yémen attribué par des sources tribales à un drone américain.

Selon l'une de ces sources, le missile a pulvérisé une voiture circulant entre les localités de Bihane et de Assilane, dans la province de Chabwa, où se sont réfugiés des membres d'Al-Qaïda depuis leur déroute mi-juin face à l'armée dans la province sudiste d'Abyane.

"Les cinq occupants ont été tués et la voiture totalement détruite", a assuré cette source, en affirmant que le tir était le fait d'un drone américain.

Le ministre yéménite des Affaires étrangères avait admis le 27 juin que Sanaa avait demandé l'intervention de drones américains dans "certains cas" contre des dirigeants d'Al-Qaïda dans son pays.

"A la demande du Yémen, des drones ont été utilisés dans certains cas contre des dirigeants d'Al-Qaïda en fuite", avait déclaré à l'AFP Abou Bakr al-Kourbi à Dubaï.

Il s'agissait de la première confirmation par Sanaa d'un recours à des drones américains au Yémen.

Par ailleurs, le ministère yéménite de la Défense a fait état du démantèlement depuis février de neuf cellules d'Al-Qaïda et de l'arrestation de 54 de leurs membres, dont l'une formée de quatre Egyptiens, de deux Jordaniens, d'un Tunisien, d'un Somalien et d'un extrémiste originaire du Daghestan.

Cette cellule avait pris part aux combats contre l'armée lors de son offensive de la mi-mai à la mi-juin dans le Sud, a précisé le ministère sur son site internet 26sep.net.

L'armée avait réussi lors de cette campagne à chasser les combattants d'Al-Qaïda des villes qu'ils occupaient depuis un an dans la province d'Abyane.

str/mh/cco

PLUS:afp