NOUVELLES

Wimbledon - Pas de doublé pour Maria Sharapova

02/07/2012 12:39 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

Maria Sharapova, éliminée lundi dès les huitièmes de finale de Wimbledon par l'Allemande Sabine Lisicki en deux sets 6-4, 6-3, ne réussira pas le doublé Paris/Londres après sa victoire à Roland-Garros.

Battue par la joueuse qu'elle avait dominée l'an passé en demi-finale, la Russe va maintenant très probablement perdre la place de N.1 mondiale, au profit de la Biélorusse Victoria Azarenka ou de la Polonaise Agnieska Radwanska.

Déjà en difficulté au tour précédent contre la Taïwanaise Hsieh Su-Wei, Sharapova n'a jamais pu imposer son rythme à une adversaire, classée N.15 mondiale et dotée des mêmes caractéristiques: une grande première balle de service et un grosse frappe du fond du court.

"J'ai eu mes chances, mais je ne les ai pas saisies. Le mérite revient à mon adversaire. Elle a très bien joué et a fait beaucoup de choses mieux que moi", a reconnu la Russe.

Cet échec confirme l'histoire difficile de Sharapova avec le tournoi depuis la victoire qui l'a révélée en 2004. C'est la cinquième fois en six ans qu'elle est éliminée avant les quarts de finale.

Deux autres favorites, Serena Williams et la tenante du titre Petra Kvitova, ont aussi connu de gros problèmes mais ont fini par se qualifier, l'Américaine face à la Kazakhe Yaroslava Shvedova 6-1, 2-6, 7-5 et la Tchèque contre l'Italienne Francesca Schiavone 4-6, 7-5, 6-1.

Roger Federer a aussi perdu un set contre le Belge Xavier Malisse, battu 7-6 (7/1), 6-1, 4-6, 6-3, mais c'est l'état de son dos plus que de son jeu qui a suscité les interrogations de ses supporteurs.

Le Suisse a dû quitter le court à deux reprises pour se faire masser et pour prendre des antidouleurs à cause d'un problème qui le poursuit depuis le mois de mai et le tournoi de Madrid.

"Ca ne m'inquiète pas trop, j'ai un jour de congés. Je pense que mercredi il n'y aura pas de problème", a dit le N.3 mondial, qui affrontera le Russe Mikhaïl Youzhny.

Federer a décidé de se montrer très offensif pour écourter les échanges et le match pour éviter de trop solliciter son dos.

Malgré des moments difficiles, dans la première manche où Malisse a servi pour le set puis dans le troisième, perdu, il y est parvenu grâce à son efficacité au filet (34 points sur 39 montées) et sur les points importants (6 balles de break converties sur 7).

fbx/eb

PLUS:afp