Les quelque 1600 ambulanciers-paramédics québécois représentés par la FTQ ont conclu une entente de principe avec la partie patronale sur le volet monétaire de leur contrat de travail dans la nuit de dimanche à lundi.

Ces travailleurs devaient déclencher des moyens de pression à compter de 8 h 00, lundi matin.

Le président du syndicat François Trudelle a indiqué que l'entente porte principalement sur les augmentations salariales, les horaires de travail, le régime de retraite et les congés fériés.

M. Trudelle ajoute que les négociations se poursuivront sur le volet normatif dans les prochains jours.

Ces travailleurs sont sans contrat de travail depuis environ 2 ans.