NOUVELLES

Les ONG russes jugées «politiques» sous la loupe de Vladimir Poutine

02/07/2012 05:30 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

MOSCOU - Les législateurs russes planchent sur un projet de loi qui imposerait de sévères restrictions aux organisations non gouvernementales (ONG) qui reçoivent un financement de l'État.

Le projet de loi obligerait toutes les ONG qui s'adonnent à des activités «politiques» à s'inscrire comme «agent étranger», et à indiquer cette mention sur leur site Internet et sur leurs publications, à défaut de quoi les responsables pourraient écoper d'une peine d'emprisonnement allant jusqu'à quatre ans ou d'une amende de 300 000 roubles (environ 9370 $ CAN).

Les ONG devraient également se soumettre à des contrôles plus stricts de leurs activités si cette législation était adoptée.

Le président Vladimir Poutine a déjà accusé les États-Unis, en particulier, de subventionner des ONG russes afin d'influencer les élections.

M. Poutine, qui a été confronté à de nombreuses manifestations depuis son retour au Kremlin en mai, a raffermi ses positions face aux groupes d'opposition qui contestent ses politiques.

PLUS:pc