NOUVELLES

Le commissaire Gary Bettman réduit de quatre matchs la peine de Raffi Torres

02/07/2012 01:44 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Gary Bettman a réduit de quatre matchs la suspension de 25 rencontres que la LNH avait initialement imposée à Raffi Torres durant les séries éliminatoires.

La peine plus clémente a été accordée par le commissaire après que l'attaquant des Coyotes de Phoenix eut déposé un appel, il y a 46 jours. La sanction initiale avait été décrétée par Brendan Shanahan.

Il arrive très rarement que la LNH commue une peine de cette façon. Bettman était toutefois d'accord avec Shanahan pour dire que le geste posé par Torres était dangereux.

«Ce type de conduite sur glace ne peut pas, et ne sera pas toléré par la Ligue nationale de hockey, a commenté Bettman dans un communiqué. Nous avons vu un comportement semblable de la part de M. Torres auparavant et, compte tenu de la surveillance accrue des contacts à la tête, je crois qu'une sanction très sévère est méritée dans ce cas-ci.

«Nous espérons et nous nous attendons à ce que la gravité de cet incident, et la réaction de la ligue à celui-ci, contribueront à prévenir tout incident similaire dans le futur.»

Torres a purgé 13 des rencontres prévues à la suspension durant les séries et il devra rater les matchs préparatoires du prochain camp d'entraînement ainsi que huit affrontements du calendrier régulier. Il devra renoncer à 170 731,68 $ US en salaire.

La suspension de 21 matchs égale la septième plus sévère sanction jamais imposée par la LNH.

La suspension a été décrétée le 21 avril après que Torres eut initié un percutant contact avec l'attaquant des Blackhawks de Chicago Marian Hossa. Ce dernier a souffert en conséquence d'une commotion cérébrale.

PLUS:pc