NOUVELLES

L'Arabie saoudite appelle ses ressortissants à éviter le Liban

02/07/2012 07:16 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

Le gouvernement saoudien a demandé à ses ressortissants de ne pas se rendre au Liban, l'une de leurs principales destinations de vacances, en raison de l'instabilité dans ce pays, liée aux violences en Syrie.

Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a déclaré qu'"en raison de l'instabilité au Liban, les citoyens saoudiens sont appelés à ne pas se rendre dans ce pays".

Cette mise en garde est valable "jusqu'à nouvel ordre", a ajouté le porte-parole, cité par l'agence officielle Spa.

Elle intervient au début de la saison touristique au Liban, l'une des principale destinations estivales des ressortissants des riches monarchies pétrolières du Golfe.

En mai, quatre autres monarchies (Emirats arabes unis, Qatar, Bahreïn et Koweït) avaient déjà déconseillé à leurs ressortissants de se rendre au Liban.

Lundi, deux membres de la police des frontières syrienne ont été blessés par une roquette tirée à partir du territoire libanais, selon la Sûreté générale libanaise.

Depuis l'éclatement de la révolte contre le régime du président Bachar al-Assad en mars 2011, des heurts meurtiers ont opposé Libanais pro- et anti-Assad et des incidents impliquant incursions et tirs de soldats syriens ont fait plusieurs morts au Liban, suscitant des craintes d'une contagion du conflit.

Des Libanais ont été également brièvement enlevés par des partisans du régime de Damas, selon des responsables locaux.

Le Liban, qui a été sous tutelle syrienne pendant 30 ans, est divisé entre anti et pro-Assad, et les autorités évitent de prendre position face au conflit en Syrie.

aa/tm/cnp

PLUS:afp