NOUVELLES

La favorite Maria Sharapova s'incline en deux sets au 4e tour à Wimbledon

02/07/2012 10:34 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - Les huitièmes de finale du tournoi de Wimbledon, qui ont débuté lundi, ont été particulièrement rudes pour les favoris. Roger Federer et Serena Williams se sont qualifiés dans la douleur tandis que Maria Sharapova et Kim Clijsters ont chuté.

En fin de journée, le tenant du titre Novak Djokovic a pour sa part eu la vie facile pour accéder aux quarts de finale, disposant de son compatriote serbe Viktor Troicki 6-3, 6-1, 6-3, sous le toit fermé du court central.

Pendant que la pluie entraînait le report du jeu sur tous les autres courts du All England Club, Djokovic a triomphé de Troicki en seulement 90 minutes.

Finaliste en 2011, Sharapova voit donc son tournoi 2012 s'arrêter là. La faute en revient à l'Allemande Sabine Lisicki (6-4, 6-3). Même son de cloche pour Clijsters qui, pour son dernier Wimbledon, a été totalement dépassée par l'Allemande Angelique Kerber (6-1, 6-1).

De son côté, Petra Kvitova, tenante du titre, a souffert pour dominer l'Italienne Francesca Schiavone, mais la Tchèque s'est qualifiée pour les quarts de finale (4-6, 7-5, 6-1). Elle retrouvera l'Américaine Serena Williams, inconstante face à Yaroslava Shvedova, mais qui a su faire ce qu'il fallait pour se débarrasser de la Kazakhe (6-1, 2-6, 7-5).

Habituées des quarts de finale, l'Autrichienne Tamira Paszek (6-2, 6-2) et la Polonaise Agnieszka Radwanska (6-2, 6-3) n'ont elles pas sourcillé.

En revanche, Federer a dû batailler avec la pluie et un dos douloureux pour écarter le Belge Xavier Malisse (7-6, 6-1, 4-6, 6-3). Il s'agit du 33e quart de finale consécutif en Grand Chelem du Suisse, qui affrontera le Russe Mikhaïl Youzhny, vainqueur au bout du suspens de l'Ouzbek Denis Istomin en cinq manches (6-3, 5-7, 6-4, 6-7, 7-5).

«Je me sens mieux qu'il y a quelques heures, a avoué Federer après son match. Honnêtement, je ne suis pas inquiet. J'ai des problèmes avec mon dos depuis des années. Je dois tout simplement garder l'oeil dessus. J'espère que je serai à 100 pour cent mercredi.»

Sharapova, qui a remporté les Internationaux de France il y a un mois pour compléter un Grand Chelem en carrière, est la principale tête d'affiche évincée du tournoi depuis l'élimination surprise du double champion Rafael Nadal la semaine dernière.

Après avoir frappé un as à 174 km/h à sa troisième balle de match, Lisicki s'est laissée tomber sur ses genoux et a serré les poings. Parmi les spectateurs qui l'ont encouragée dans la loge des invités, on notait la présence du joueur vedette des Mavericks de Dallas, Dirk Nowitzki.

«C'est tout simplement incroyable, a mentionné Lisicki. C'est la troisième fois que je triomphe de la championne des Internationaux de France ici. J'avais perdu mes trois précédentes rencontres contre elle. J'ai bien joué et j'ai eu raison d'elle pour la première fois.»

Sharapova tentait de devenir la première joueuse depuis Serena Williams en 2002 à remporter les Internationaux de France et Wimbledon la même année.

Lisicki fera maintenant face à sa compatriote allemande Angelique Kerber, no 8, qui a eu raison de Clisjters. La Belge, 47e joueuse mondiale, a déjà annoncé qu'elle prendra sa retraite à l'issue des Internationaux des États-Unis cette année — cette fois pour de bon après un retour à la compétition en 2009 à la suite d'une pause de deux ans.

En avance 4-3 au premier set, Federer a demandé un temps d'arrêt pour raison médicale et il a quitté le court central en direction du vestiaire avec le soigneur afin de recevoir des soins. Quand le jeu a repris huit minutes plus tard, Federer n'a montré aucun signe d'inconfort — bien que sa première balle de service n'avait pas sa vélocité habituelle.

Néanmoins, au dernier jeu, Federer a réussi deux services gagnants et il a conclu le match avec un as à 197 km/h. Son prochain adversaire sera Mikhail Youzhny.

Auparavant, Serena Williams a dû venir à bout des conditions venteuses et de la combativité de sa rivale, 65e joueuse mondiale, pour inscrire une autre victoire en trois sets et obtenir sa place en quarts de finale.

L'Américaine, sixième tête de série, a remporté les trois derniers jeux du set final pour vaincre Shvedova par une journée fraîche et venteuse sur le court no 2.

«Je ne voulais pas perdre aujourd'hui et je me suis dit, 'reste relaxe', a précisé Williams. Je savais que je pouvais mieux jouer.»

Williams a bondi de joie après avoir frappé un puissant coup droit qui a forcé à l'erreur Shvedova sur la première balle de match, mettant fin à une confrontation qui a duré presque deux heures.

Williams affrontera au tour suivant la tenante du titre Kvitova, qui a difficilement eu raison de l'Italienne Francesca Schiavone.

Dans ce match entre deux anciennes gagnantes d'un tournoi du Grand Chelem, les deux joueuses ont eu du mal à composer avec le vent sur le court no 3. Kvitova a ainsi gaspillé 10 balles de bris au premier set. Elle a finalement réussi le bris pour faire 2-2 au deuxième set quand Schiavone a commis une double faute.

La Tchèque, quatrième tête de série, a toutefois pris le contrôle du match en prenant une avance de 5-0 au troisième set.

Schiavone, championne des Internationaux de France en 2010, a gagné le premier set même si elle n'a obtenu que deux coups gagnants et commis 16 erreurs directes. Kvitova a ensuite enlevé la deuxième manche avec seulement quatre coups gagnants et un total de 14 erreurs directes.

PLUS:pc