NOUVELLES

JO-2012 - Inquiétudes persistantes sur les files d'attente à Heathrow

02/07/2012 03:15 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

Le gestionnaire de Heathrow, BAA, s'est alarmé lundi, à moins de quatre semaines des jeux Olympiques, de la persistance de files d'attente d'une longueur "inacceptable" au contrôle des passeports de l'aéroport londonien qui sera la porte d'entrée principale pour les Jeux.

Ces files d'attente, atteignant parfois plus de deux heures à l'arrivée des passagers à Heathrow, avaient suscité une vive polémique il y a quelques mois et conduit le gouvernement à annoncer des renforts de personnel pour le contrôle des passeports pour les JO.

"Les temps d'attente à l'immigration pour les passagers pendant les périodes de pointe à Heathrow ces derniers jours ont été d'une longueur inacceptable et le ministère de l'Intérieur devrait garantir un aussi bon service pour les passagers habituels que pour les visiteurs des JO", a déclaré lundi un porte-parole de BAA.

Cette question a aussi été évoquée par le président de la Commission parlementaire chargée de l'Intérieur, Keith Vaz. "Je suis extrêmement préoccupé du fait que, malgré des promesses répétées de la ministre de l'Intérieur et du secrétaire d'Etat à l'Immigration, les passagers arrivant à Heathrow continuent à attendre de façon inexcusable pour passer les contrôles d'immigration", a-t-il dénoncé.

"A seulement quatre semaines des jeux Olympiques, le gouvernement doit s'assurer que la Border Force (agence chargée du contrôle des passeports) a toutes les ressources qu'il lui faut pour faire des contrôles rapides et approfondis à nos frontières", a-t-il ajouté.

La Border Force prévoit dans ses objectifs que le temps d'attente au contrôle des passeports pour les non-Européens n'excède pas 45 minutes.

Une porte-parole de ce service a précisé lundi que les files d'attente récentes avaient dépassé de "moins d'une heure" cet objectif et que du personnel supplémentaire avait été déployé.

"Nous sommes pleinement préparés pour la période olympique qui s'annonce chargée et nous mettrons en place les plans prévus. Cela inclut du personnel à tous les guichets de contrôle aux périodes de pointe, pendant les jeux Olympiques et paralympiques", a-t-elle ajouté.

Les transports sont l'un des principaux défis pour les organisateurs des jeux Olympiques qui se tiennent du 27 juillet au 12 août à Londres.

alm/na/dif

PLUS:afp