NOUVELLES

Israël: funérailles nationales pour l'ex-Premier ministre Yitzhak Shamir

02/07/2012 01:03 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

L'ex-Premier ministre Yitzhak Shamir, ancien combattant juif et figure de la droite israélienne décédé samedi à 96 ans, a été inhumé lundi soir à Jérusalem lors de funérailles nationales.

Yitzhak Shamir a été enterré dans le "carré des héros de la nation" au cimetière du mont Herzl en présence des plus hauts dignitaires civils et militaires de l'Etat, dont le président Shimon Pérès, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président du Parlement Réuven Rivlin.

Le cercueil était recouvert du drapeau blanc et bleu d'Israël.

"Yitzhak Shamir fut un combattant pour son peuple, son pays, et il a suivi la voie qu'il s'était tracée", a affirmé M. Pérès, qui a été longtemps le principal rival politique de M. Shamir dans les années 1980.

"Il s'est battu contre les Britanniques (à l'époque de la Palestine mandataire de 1920 à 1948) et au sein du Mossad (les services de renseignements)", a ajouté le président Pérès.

M. Netanyahu, Premier ministre et chef du Likoud, le grand parti de la droite nationaliste, a salué un homme "intransigeant et hostile à toute idée liée à une réduction du territoire national", allusion au refus de M. Shamir de toute concession territoriale aux Palestiniens.

Dans la journée, le cercueil de l'ex-Premier ministre avait reposé sur une estrade couverte de lauriers et de couronnes funéraires, sous la surveillance d'aumôniers militaires et d'une garde d'honneur dans les bâtiments de la Knesset (Parlement), sur une colline de Jérusalem.

"Tu étais solide comme le roc, Yitzhak, indestructible", a déclaré M. Rivlin dans son éloge funèbre, en présence des ministres et des proches venus rendre un dernier adieu à M. Shamir. "Rien ne pouvait te détourner de ton chemin", a-t-il ajouté.

Yitzhak Shamir a été Premier ministre du Likoud de 1983 à 1984 puis de 1986 à 1992. Auparavant, il avait été président de la Knesset et ministre des Affaires étrangères.

Retiré de la vie politique depuis 1996, il souffrait ces dernières années de la maladie d'Alzheimer et vivait dans une maison de retraite au nord de Tel-Aviv.

pho-scw-sst/jlr/agr/fc

PLUS:afp