NOUVELLES

Euro 2012 - Les joueurs de la Roja de retour en Espagne

02/07/2012 10:31 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

Les joueurs espagnols sont arrivés lundi à Madrid au lendemain de leur victoire écrasante contre l'Italie (4-0) en finale de l'Euro-2012, à bord d'un avion d'Iberia dont le gardien de but et capitaine de l'équipe, Iker Casillas, est sorti le premier, brandissant le trophée.

Derrière lui, le sélectionneur national Vicente del Bosque, est descendu de l'avion, suivi par l'ensemble de l'équipe qui doit être accueillie triomphalement lundi soir à Madrid.

"Nous sommes contents, heureux du succès que nous avons remporté", a déclaré Iker Casillas. "C'était difficile et nous y sommes parvenus", a-t-il ajouté.

"Je crois que nous avons mérité ce titre", a lancé le milieu de terrain espagnol Xabi Alonso. "Nous sommes très heureux et avons très envie d'arriver et de partager avec tout le monde."

Peu avant, l'avion transportant l'équipe, un Airbus 319, s'était posé à l'aéroport de Barajas, portant sur son flanc l'inscription "Fiers de notre équipe" en grandes lettres noires.

Deux drapeaux de l'Espagne flanquaient chaque côtés du cockpit.

Au passage de l'appareil, des camions de pompiers déployés sur la piste d'atterrissage ont formé une haie d'honneur avec leurs jets d'eau.

L'arrivée des triples champions, de l'Euro-2008, du Mondial-2010 puis de l'Euro-2012, était attendue par une cinquantaine de journalistes dans le pavillon d'Etat de l'aéroport, où quelques supporters étaient également parvenus à entrer.

"Cette Espagne est excellente, elle est entrée dans l'histoire, cette équipe est meilleure que l'équipe de France de Zidane", s'enthousiasmait l'un d'eux, Antonio, 23 ans.

"Cette victoire nous remonte un peu le moral: au moins pendant quelques jours nous ne penserons pas à la crise", a ajouté Juan, 28 ans.

Dans la soirée, les joueurs devaient être reçus en audience par le roi Juan Carlos, avant de prendre place dans un bus à impériale pour traverser la ville, roulant au pas, jusqu'à la place de Cibeles où une estrade géante a été montée pour les célébrations.

Après un vol plutôt "tranquille", selon Iker Casillas, où les joueurs ont pu déguster un gâteau géant aux couleurs de l'Espagne, l'équipe attendait avec impatience cette rencontre avec leurs supporteurs.

"Le meilleur nous attend sûrement maintenant", a déclaré l'attaquant Fernando Llorente à sa descente d'avion.

Alors qu'il s'était déjà illustré à coups de chansons et de plaisanteries comme étant le bout-en-train de l'équipe après le Mondial-2010, le gardien remplaçant Pepe Reina a promis que les joueurs allaient lundi "s'amuser, fêter ça et en profiter avec les supporteurs".

sgf-elc-acc/sg/bvo

PLUS:afp