NOUVELLES

Découverte d'un nouveau fossile de dinosaure à plumes en Allemagne (étude)

02/07/2012 07:26 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

Le squelette fossilisé exceptionnellement préservé d'un jeune dinosaure découvert en Allemagne, montrant qu'il avait des filaments de plume, indiquerait que le plumage devait être courant chez ces créatures préhistoriques, selon une étude publiée lundi aux Etats-Unis.

Les fossiles de dinosaures carnivores avec un plumage mis au jour jusque-là appartenaient au groupe dit des coelurosaures, des bipèdes ancêtres des tyrannosaures dont on estime qu'ils étaient de proches parents des oiseaux.

Mais selon le principal auteur de cette étude, Oliver Rauhut, paléontologue à l'Université de Ludwig Maximilian à Munich, le specimen découvert -- baptisé Sciurumimus albersdoerferi et datant de 150 millions d'années environ -- est un dinosaure megalosauroidea.

Les Megalosauroidea étaient un groupe de dinosaures carnivores archaïques de la famille des théropodes considérés jusqu'alors comme non-aviens.

Certaines espèces pouvaient atteindre neuf mètres de long et peser plus d'une tonne.

Le fait de trouver des indications de plumage chez ce très jeune spécimen mort probablement peu de temps après l'éclosion de l'oeuf, montre que des plumes simples étaient déjà une caractéristique chez les dinosaures très anciens, souligne ce scientifique dont la recherche paraît dans les Annales de l'Académie américaine des sciences (PNAS), datées du 2 au 6 juillet.

Les filaments de plumes du Sciurumimus sont très similaires dans leur structure à ceux observés chez d'autres espèces de dinosaures ou même chez les ptérosaures, des reptiles volants proches cousins des dinosaures.

Ce spécimen avait un gros crâne, des "bras" courts et une peau douce couverte de longs filaments de plume sous le ventre, sur le dos le long de la colonne vertébrale et sur la queue.

La distribution des filaments de plumes sur le corps de ce dinosaure d'une ère très ancienne laisse penser que l'animal était probablement recouvert de plumes en se développant.

La fréquence dans l'évolution de cette caractéristique indique que les plumes sont probablement aussi anciennes que les dinosaures eux-mêmes, concluent les auteurs de cette recherche.

Tous les dinosaures ont disparu de la surface de la Terre il y a 65 millions d'années à la suite de la chute d'un énorme astéroïde.

js/lor

PLUS:afp