Le laboratoire pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) paiera une amende record de 3 milliards de dollars pour mettre fin à des poursuites du gouvernement américain liées à la promotion illégale de médicaments et à des mensonges sur les prix.

GlaxoSmithKline était accusée d'avoir fait la « promotion illégale de certains médicaments, de ne pas avoir dévoilé certaines données liées à la sûreté (des médicaments) et d'avoir fait de fausses déclarations sur les prix », selon un communiqué du département américain de la Justice.

Cette accord comprend une amende au criminel d'un milliard et de deux autres au civil en lien avec la vente de Paxil, de Wellbutrin et d'Avandia, tous produits par le géant pharmaceutique.

L'accord est conclu avec le gouvernement fédéral, mais aussi avec plusieurs États américains.