NOUVELLES

Afghanistan: sept morts dans un attentat-suicide

02/07/2012 01:15 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

KANDAHAR, Afghanistan - Un kamikaze a fait sauter lundi une voiture bourrée d'explosifs près de l'entrée de l'université de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, tuant au moins sept personnes et en blessant 23 autres, selon les autorités locales.

Toutes les victimes sont des civils, a précisé Ahmad Javed Faisal, porte-parole du gouverneur de la province de Kandahar.

Par ailleurs, un responsable afghan a déclaré qu'une frappe de l'OTAN a tué trois civils lundi alors que de son côté l'Alliance atlantique a indiqué qu'aucun civil n'a péri dans le raid.

Selon Din Mohammad Darwesh, porte-parole de la province de Logar (est), trois commerçants ont été tués dans le bombardement que des troupes de l'OTAN en patrouille dans le district de Charkh avaient demandé après avoir été attaqués par des insurgés.

De son côté, le commandant Martyn Crighton, porte-parole de l'OTAN, a déclaré qu'aucun civil n'a été tué dans le bombardement selon les premiers éléments. Il a précisé que le raid avait été demandé pour frapper des insurgés en train de poser une bombe.

Un certain nombre d'insurgés ont été tués et des traces d'explosifs ont été découvertes sur le corps d'au moins l'un d'eux, a-t-il ajouté.

PLUS:pc