NOUVELLES

Abdou Diouf exige l'arrêt des destructions des mausolées de Tombouctou

02/07/2012 11:20 EDT | Actualisé 01/09/2012 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, a appelé lundi à l'arrêt immédiat des destructions de mausolées des saints musulmans de Tombouctou (nord du Mali) par "des éléments extrémistes qui occupent la ville".

"Je condamne avec force ces actes intolérables et contraires au respect des cultures et des religions", a déclaré M. Diouf, y voyant "un signe inquiétant pour l'avenir".

"J'appelle à l'arrêt immédiat des violations délibérées qui visent un héritage culturel et religieux qui fait partie intégrante du patrimoine de toute l'humanité", a-t-il ajouté, dans un communiqué de l'OIF.

Sept des seize mausolées de cette ville ont été détruits, samedi et dimanche, par les islamistes armés qui contrôlent Tombouctou depuis trois mois. Des hommes du groupe Ansar Dine ont poursuivi, lundi, la destruction de biens religieux en brisant la porte sacrée d'une mosquée du XVème siècle, selon des témoins sur place.

Le 30 mars, le Mali avait été "suspendu" des instances de la Francophonie.

lbx/far/sd

PLUS:afp