NOUVELLES

Washington salue l'entrée en vigueur de l'embargo pétrolier contre l'Iran

01/07/2012 02:17 EDT | Actualisé 31/08/2012 05:12 EDT

La Maison Blanche a salué l'entrée en vigueur dimanche de l'embargo pétrolier occidental contre l'Iran, qualifié par la présidence américaine de "part essentielle" dans la réponse de la communauté internationale au programme nucléaire controversé de Téhéran.

Avec l'entrée en vigueur de cet embargo, "nos partenaires de l'Union européenne ont montré à quel point la communauté internationale prenait au sérieux le défi que constituent les ambitions nucléaires de l'Iran", a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

"Cette mesure est une part essentielle de nos efforts diplomatiques concertés visant à demander à l'Iran de choisir entre l'isolement et le respect de ses obligations", a ajouté M. Carney.

En l'absence de progrès sur le programme nucléaire iranien, l'Union européenne a décrété à partir de ce dimanche un embargo total sur l'achat, mais aussi le transport de pétrole iranien, qui n'est plus garanti par les assureurs européens, couvrant 90% du trafic maritime pétrolier mondial.

Parallèlement, les Etats-Unis ont obtenu de plusieurs autres gros clients de l'Iran, notamment asiatiques, qu'ils réduisent leurs importations de brut iranien.

Les grandes puissances soupçonnent le programme nucléaire iranien d'avoir des visées militaires --ce que Téhéran dément-- et réclament l'arrêt de ses activités d'enrichissement d'uranium.

Une réunion d'experts est prévu le 3 juillet à Istanbul entre l'Iran et le groupe des 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) pour essayer de faire avancer le dossier, que le dernier round de négociations à Moscou les 18 et 19 juin n'est pas parvenu à débloquer.

A Istanbul, la République islamique devra "prendre des mesures concrètes pour répondre pleinement aux préoccupations de la communauté internationale", a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche.

rom/eg/chv

PLUS:afp