NOUVELLES

Washington condamne l'attaque "abominable" de deux églises au Kenya

01/07/2012 03:55 EDT | Actualisé 31/08/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont fermement condamné dimanche l'attaque "abominable" contre deux églises au Kenya, qui a fait 17 morts et des dizaines de blessés dans une ville proche de la frontière somalienne.

"Les Etats-Unis condamnent fermement la récente attaque de civils innocents qui assistaient à un office religieux au Kenya", a déclaré Jay Carney, le porte-parole de la Maison Blanche, en présentant ses condoléances aux familles des victimes.

"Les auteurs de cette attaque n'ont pas montré le moindre respect pour les vies humaines et la dignité et doivent être traduits en justice pour ces actes abominables", a-t-il dit dans un communiqué.

"En cette période de transition, la paix et la stabilité sont essentielles pour le progrès du Kenya. Nous soutenons la diversité ethnique et religieuse au Kenya, comme l'une de ses plus grandes forces", a-t-il ajouté.

"Nous nous tenons au côté du peuple de Kenya en cette période difficile", a-t-il encore déclaré.

Dix-sept personnes ont été tuées dimanche dans l'attaque de deux églises d'une ville de l'est du Kenya, région frontalière de la Somalie, au cours de l'attaque la plus meurtrière depuis l'intervention de l'armée kényane fin 2011 dans le sud somalien contre les islamistes shebab.

Des hommes armés, portant des cagoules, ont ouvert le feu et lancé des grenades sur deux églises à Garissa, au moment où les fidèles étaient rassemblés pour la messe dominicale. Ces attentats coordonnés n'ont pas été revendiqués, mais constituent sans aucun doute de nouvelles représailles à l'invasion kényane toujours en cours contre les shebab.

sst/chv/eg

PLUS:afp