NOUVELLES

Volvo Ocean Race: départ de la 9e et dernière étape, cap sur Galway

01/07/2012 07:07 EDT | Actualisé 31/08/2012 05:12 EDT

Les six voiliers de la Volvo Ocean Race ont pris dimanche à Lorient le départ de la 9e et dernière étape de la course, cap sur Galway (Irlande), où le bateau français Groupama 4, skippé par Franck Cammas, pourrait remporter la victoire finale dans la nuit de lundi à mardi.

Le départ de l'ultime manche océanique de cette course autour du monde en équipage commencée le 29 octobre à Alicante (Espagne) a été donné sous le soleil dimanche à 13h02 (11h02 GMT) au milieu de dizaines d'embarcations.

Selon le routeur français de Telefonica Jean-Yves Bernot, les six VO70 (monocoques de 21,50 m) ne devraient pas mettre plus de 36 heures pour accomplir le parcours Lorient-Galway (485 milles/environ 875 km), plus courte étape de la course.

Après sa victoire samedi dans la régate côtière au large de Lorient dans des conditions un peu moins venteuses, Groupama 4 possède une avance confortable de 25 points sur le voilier américain Puma (Ken Read) et de 29 sur Camper (NZL/Chris Nicholson) au classement.

"Il suffit (maintenant) de faire une 4e place à Galway" pour l'emporter, a souligné samedi Cammas.

Une victoire dans une manche océanique rapporte 30 points au vainqueur, 25 au 2e, 20 au 3e, 15 au 4e, 10 au 5e et 5 au 6e.

Le succès de samedi est le troisième dans une régate côtière pour Groupama 4, qui a aussi remporté deux manches océaniques: Sanya (Chine) - Auckland (Nouvelle-Zélande) et Lisbonne - Lorient.

Le bateau français, dessiné par l'architecte franco-argentin Juan Kouyoumdjian, monte en puissance depuis le début de la seconde moitié de la Volvo Ocean Race. Sauf catastrophe, Cammas et ses dix équipiers ont maintenant de bonnes chances de remporter cette course. Et ce pour leur première participation, face à une redoutable concurrence anglo-saxonne et espagnole.

"On a le boulot à finir. C'est une étape courte mais intense. La prochaine nuit va être dure pour tout le monde", a déclaré Cammas par téléphone à la chaîne Sport +, juste avant le départ.

La seule victoire française dans cette course remonte à 1986, avec Lionel Péan et L'Esprit d'Equipe.

gf/jr

PLUS:afp