NOUVELLES

Pour la presse syrienne, la réunion du Groupe d'action à Genève "a échoué"

01/07/2012 03:15 EDT | Actualisé 30/08/2012 05:12 EDT

La réunion du Groupe d'action sur la Syrie samedi à Genève a "échoué", titrait dimanche le journal du parti au pouvoir dans le pays, al-Baas, au lendemain d'un accord entre les puissances mondiales sur les principes d'une transition en Syrie.

"La réunion du Groupe d'action sur la Syrie à Genève hier ressemblait à une réunion élargie du Conseil de sécurité de l'ONU, où les positions des participants sont restées les mêmes", écrit le journal, répétant que c'est aux Syriens de trouver une solution à la crise.

"Aucun règlement de la crise n'aboutira s'il n'est pas basé sur l'avis du peuple syrien, source de la légalité. Les Syriens sont capables d'engager un dialogue national où il n'y a pas de place pour les pays voisins et les autres pays plus lointains, en particulier ceux qui incitent à tuer les Syriens", écrit al-Baas dans un éditorial.

Le quotidien al-Watan, proche du pouvoir, s'est félicité du fait que le communiqué final de la réunion de Genève ne mentionne pas un scénario de fin de crise à la yéménite (départ négocié du président) ou à la libyenne (intervention militaire étrangère pour renverser le régime).

"Le communiqué ne mentionne nullement de scénario yéménite ou libyen, propagés dernièrement par des médias arabes et occidentaux, ce qui a provoqué la déception de l'opposition syrienne à l'étranger", affirme al-Watan.

Dimanche matin, ni les autorités syriennes ni les principales organisations de l'opposition n'avaient officiellement réagi à l'accord conclu à Genève, qui prévoit en particulier un gouvernement de transition pouvant inclure des membres du gouvernement actuel.

rm/fc

PLUS:afp