NOUVELLES

L'équipe canadienne de basketball féminin ira aux Jeux de Londres

01/07/2012 12:48 EDT | Actualisé 31/08/2012 05:12 EDT

ANKARA, Turquie - L'équipe canadienne de basketball féminin a obtenu son laissez-passer pour les Jeux olympiques de Londres.

Les Canadiennes se sont assurées leur billet pour les Jeux d'été de 2012 en l'emportant 71-63 contre le Japon, dimanche, dans le cadre du tournoi de qualification olympique FIBA.

Grâce à cette victoire, le Canada a obtenu la dernière place disponible dans cette discipline pour les Jeux de Londres.

Courtnay Pilypaitis, d'Orleans, en Ontario, a mené les siennes avec 21 points et six assistances.

«Je crois que c'est majeur, a dit Pilypaitis. Toutes les jeunes joueuses de basketball vont pouvoir nous voir aux Olympiques et pourront rêver d'y participer aussi un jour.

«Elles pourront nous regarder en tant que modèles et la nouvelle génération pourra nourrir son rêve avec ça et peut-être se qualifier à nouveau dans quatre ans et continuer à progresser.»

La République tchèque, la Croatie, la Turquie et la France s'étaient qualifiées pour les JO plus tôt durant le tournoi.

Les Canadiennes ont perdu peu de temps avant de prendre le contrôle de la rencontre face aux Japonaises, se forgeant une avance de 11-0. Le Canada menait 37-31 à la mi-temps puis 52-35 à un certain moment au troisième quart. Les Japonaises ont resserré le pointage grâce à une séquence de 14-2 au quatrième, mais c'était trop peu trop tard.

«Nous ne sommes pas la meilleure équipe au niveau de la qualité de nos tirs, mais nous n'abandonnons jamais, a analysé l'entraîneuse du Canada Allison McNeill. Nous jouons ce genre de matchs... Nous sommes solides mentalement et certains soirs, nous tirons mieux que d'autres.»

McNeill a mentionné qu'elle a été en mesure de garder le contrôle de ses émotions en fin de match, mais a quand même rappelé qu'il y allait de soi que l'équipe obtienne son billet pour Londres le jour de la fête du Canada.

«Incroyable, a-t-elle dit. C'est génial non?»

McNeill a aussi indiqué que son équipe n'avait pas l'intention de simplement se contenter de participer aux Jeux olympiques. Elle a dit que les Canadiennes avaient le potentiel de jouer les troubles-fêtes.

«Sommes-nous les favorites? Évidemment que non, a-t-elle noté. Mais je crois que si nous jouons bien, les autres équipes seront inquiètes d'avoir à nous affronter.

«Oui, nous allons apprécier l'expérience olympique, mais nous avons l'intention de faire le mieux possible.»

PLUS:pc