NOUVELLES

Les Sénégalais sont appelés aux urnes pour élire quelque 150 députés

01/07/2012 07:34 EDT | Actualisé 31/08/2012 05:12 EDT

DAKAR, Sénégal - Les électeurs sénégalais ont choisi dimanche les membres de leur législature, quelques mois seulement après une importante élection présidentielle. Le nouveau président espère d'ailleurs que le scrutin lui donnera la majorité parlementaire dont il a besoin pour mettre en place ses politiques dans cette nation d'Afrique de l'Ouest.

Des responsables ont indiqué que le taux de participation avait été faible, alors que les électeurs choisissaient 150 représentants parlementaires.

Le ministère de l'Intérieur Mbaye Ndiaye a d'ailleurs appelé la population à aller voter.

Le président Macky Sall, qui a voté dans sa ville natale de Fatick, a déclaré sur les ondes d'une radio privée qu'il invitait la population à venir voter en grand nombre. Selon lui, il est nécessaire que davantage de personnes votent, puisque cela donnera plus de crédibilité à la future Assemblée nationale.

Le groupe de candidats du président Sall est menacé par des politiciens du parti de l'ex-président Abdoulaye Wade, anciennement au pouvoir. Le Sénégal a élu M. Sall lors d'un deuxième tour électoral en mars, montrant la porte de sortie à M. Wade, au pouvoir depuis 12 ans.

M. Wade a concédé la victoire à son adversaire quelques heures après la fermeture des bureaux de vote, et les leaders de divers pays du monde ont félicité le Sénégal pour avoir tenu des élections paisibles et transparentes.

M. Wade a été considéré comme l'un des rares leaders africains à s'engager à suivre un processus démocratique dans une région mieux connue pour ses chefs d'État à la poigne de fer. Sa décision de demander un troisième mandat a toutefois été vertement critiquée par plusieurs Sénégalais, et de violentes manifestations lors de la campagne électorale ont fait six morts.

PLUS:pc