NOUVELLES

Kenya: les troubles depuis l'intervention en Somalie en 2011

01/07/2012 09:38 EDT | Actualisé 31/08/2012 05:12 EDT

Rappel des principaux attentats au Kenya depuis octobre 2011, date du début d'une intervention militaire kényane dans le Sud somalien contre les insurgés islamistes shebab, accusés par Nairobi d'une série d'attaques et d'enlèvements d'Occidentaux sur son sol.

--2011--

- mi-oct: Des militaires kényans appuyés par des moyens aériens pénètrent dans le Sud de la Somalie, à la poursuite des shebab. Ceux-ci mettent en garde contre des représailles au "coeur" des intérêts kényans, si Nairobi poursuit son "agression".

- 24 oct: Double attaque à la grenade à Nairobi: un mort et une trentaine de blessés. Un jeune Kényan sympathisant des shebab est condamné après avoir reconnu en être l'auteur.

- 27 oct: Quatre fonctionnaires tués par un tir de roquette contre leur voiture dans le Nord.

--2012--

- 1er jan: Cinq morts et au moins 21 blessés dans une attaque à la grenade et une fusillade dans un bar de Garissa (est), près de la frontière somalienne. Le 24 novembre, deux attaques avaient fait trois morts et le 5 novembre, une grenade lancée dans une église avait tué deux personnes dans cette ville.

- 12 jan: Au moins six morts dans une attaque contre un poste de police du Nord-Est proche de la frontière somalienne.

- 10 mars: Attentat à la grenade à Nairobi: neuf morts et plus d'une soixantaine de blessés. Quatre grenades sont jetées depuis une voiture en direction d'un terminal de bus particulièrement fréquenté. Les shebab nient leur implication dans l'attentat, sans le réprouver.

- 31 mars: Une grenade lancée contre un groupe de fidèles sortant d'une église à Mtwapa, sur la côte de l'océan Indien, fait un mort et quinze blessés. Une attaque quelques minutes plus tard contre un restaurant de la ville voisine de Mombasa fait trois blessés. Nairobi attribue les attaques aux shebab.

- 29 avr: Attaque à la grenade pendant une messe dans une église de Nairobi: deux morts, une quinzaine de blessés. La police accuse les shebab.

- 15 mai: Un policier tué et deux blessés dans l'explosion d'une mine près de leur véhicule à proximité de l'immense camp de réfugiés de Dadaab, dans le Nord-Est, peuplé en majorité de Somaliens.

- 15 mai: Une femme décède et deux hommes sont blessés dans un attentat à la grenade contre un bar-restaurant fréquenté de Mombasa. L'une des grenades a explosé près de l'entrée du restaurant, l'autre à proximité d'une voiture garée devant l'établissement. L'attentat n'a pas été revendiqué.

- 28 mai: Une explosion fait plus de 30 blessés dans un centre commercial à Nairobi. Le Premier ministre dénonce "un acte de terrorisme".

- 30 mai: Un mort et quatre blessés lors d'une attaque à la grenade à Wajir, dans le Nord-Est.

- 24 juin: Attentat à la grenade contre un bar de Mombasa: trois morts et plusieurs dizaines de blessés.

- 1er juil: 16 morts et au moins 40 blessés dans l'attaque de deux églises à Garissa, la plus meurtrière depuis l'intervention kényane dans le Sud somalien. La ville de Garissa est située à 70 km du camp de Dadaab, où quatre humanitaires étrangers ont été enlevés le 29 juin et un chauffeur kényan tué.

acm/sd

PLUS:afp