DIVERTISSEMENT

Festival de jazz: l'appel groove de Boogat

01/07/2012 04:48 EDT | Actualisé 02/07/2012 01:02 EDT
Jean-François Cyr

Le prolifique artiste montréalais Boogat (auteur-compositeur-interpète-réalisateur-producteur), qui propose une musique urbaine et latine, en français et en espagnol, se produira au Festival de jazz, dimanche soir. Très heureux de pouvoir proposer un son qui allie formule DJ et instruments conventionnels, il promet un dynamique mélange des genres, en plus de plusieurs pièces inédites. Dans un café de la rue Rachel, il jase de son éventuelle prestation sur la scène Groove.

À la suite de la parution de quelques bons albums en français, Boogat a lancé à l’été 2010 le fameux « Que Pegue Duro y Violento », un mixtape tout en espagnol mixé par son acolyte DJ Poirier, avec qui il a initié d’autres collaborations. En octobre 2011, il faisait paraître « Pura Vida », un EP assez lumineux de quatre morceaux inspirés du rap, bien entendu, mais aussi du reggae et de la musique du monde.

Mais le travail du chanteur ne s’est pas arrêté à ses projets personnels comme en fait foi sa participation auprès de plus d’une centaine d’albums sortis au Canada, aux États-Unis, au Brésil, au Mexique et en Argentine. Il compte notamment des collaborations avec Roberto Lopez Project, Pawa Up First, l’étiquette Zizek (Lagartijeando, El Remolon) à Buenos Aires ainsi que presque tout ce qui bouge dans le hip-hop québécois.

Mariage synthétique et acoustique

« Le concert au Festival de jazz va être à l’image de ma musique des derniers temps. J’ai envie de quelque chose d’actuel, avec pas mal de groove. Avec mes musiciens (Kiko Osorio aux timbales, Ray Olivera à la trompette, Sergio Barrenechea aux congas, DJ Poirier à la programmation et aux échantillonnages, ainsi que les deux invités aux voix Madhi et Chele), je vais faire un show qui marie l’électronique et l’organique. Ça fait très longtemps que je veux faire un tel spectacle. C’est très stimulant de pouvoir l’offrir durant cet événement. »

Au cours ce nouveau concert, les spectateurs pourront entendre un amalgame de morceaux issus de ses nombreux albums. Le sympathique Boogat envisage également offrir sept nouvelles pièces, dont certaines devraient paraître sur son prochain album à sortir à l’hiver 2013 : « Je suis présentement en enregistrement. C’est long comme processus, car j’ai plusieurs producteurs (Mexique, Argentine, États-Unis) qui collaborent au projet. Disons que c’est le monde des mixtapes, mais ça vaut le coup. J’ai donc du nouveau stock que je veux jouer.»

Dans le cadre du Festival du jazz, Le DJ et rappeur sera sur la scène extérieur Bell / Groove, ce soir à 22 h. Le spectacle est gratuit.

Outre cette prestation, Boogat livrera notamment des spectacles à Washington le 3 juillet (avec DJ Poirier), au parc Jean-Drapeau le 7 juillet puis le 14 juillet à Québec.

INOLTRE SU HUFFPOST

Festival international de jazz de Montréal: 1er juillet 2012