NOUVELLES

Tunisie: un ministre a remis sa démission parce qu'il n'a pas «d'autorité»

30/06/2012 07:06 EDT | Actualisé 30/08/2012 05:12 EDT

TUNIS, Tunisie - Un ministre tunisien a remis sa démission, samedi, dans une dernière démonstration des failles qui rongent le gouvernement de coalition du pays.

Mohammed Abbou, qui était le ministre responsable de la réforme administrative, a déclaré à The Associated Press qu'il partait parce que, a-t-il dit, le premier ministre ne lui accorde pas l'autorité nécessaire pour enrayer la corruption.

Le gouvernement de la Tunisie est une coalition entre les islamistes modérés du Parti Ennahda, mené par le premier ministre Hamadi Jebali, avec deux autres partis plus à gauche.

M. Abbou est issu du parti du président Moncef Marzouki, qui a eu de récents accrochages avec le premier ministre en lien avec sa décision de procéder à l'extradition d'un haut représentant de la Libye.

Les conseillers de l'information et économique du président Marzouki, Ayoub Messaoudi et Chawki Abid, ont eux aussi claqué la porte dans les derniers jours.

Certains membres du parti s'opposent à l'alliance avec les puissants islamistes.

PLUS:pc