NEW YORK, États-Unis - La surveillante d'autobus du nord de l'État de New York qui a été harcelée par quatre élèves de septième année dit être satisfaite que ceux-ci aient été suspendus pour un an.

S'exprimant au lendemain de l'annonce de la punition des élèves, Karen Klein a déclaré samedi à l'Associated Press qu'elle voulait rencontrer les garçons qui l'ont tourmentée pour leur demander la raison de leurs gestes.

Mme Klein a dit être «à l'aise» avec la punition imposée par l'école d'une banlieue de Rochester, soit une suspension d'un an et l'interdiction de prendre de nouveau l'autobus scolaire.

Les élèves ont été filmés alors qu'ils harcelaient sans relâche la dame de 68 ans à bord du bus.

Selon Mme Klein, le meilleur aspect du fait de montrer son calvaire au public est que celui-ci a inspiré des parents à parler à leurs enfants et à leur apprendre ce qu'ils ne doivent pas faire.