NOUVELLES

Onze morts dans les violences en Irak

30/06/2012 04:22 EDT | Actualisé 30/08/2012 05:12 EDT

Onze personnes, dont cinq civils, ont été tuées samedi dans les violences en Irak, a-t-on appris de sources médicale et de sécurité.

L'explosion de deux bombes à un barrage à l'ouest de Samarra a fait sept morts, dont quatre policiers et trois civils, et blessé trois policiers, ont déclaré un colonel de police et une source médicale à l'hôpital de Samarra, une ville située à 110 km au nord de Bagdad.

A Mossoul (350 km au nord de Bagdad), une bombe a fait un mort et deux blessés parmi des soldats, alors qu'un autre engin piégé près de la ville de Tal Afar a tué un capitaine de l'armée, selon un officier de l'armée et le docteur Mahmoud al-Hadidi de l'hôpital de Mossoul.

Dans la même région, des hommes armés ont abattu un civil près du village de Baaj, selon les mêmes sources.

Un incident similaire s'est produit dans la ville d'Al-Tun Kubri, au nord de Kirkouk (240 km au nord de Bagdad), selon la police.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux années 2006 et 2007, quand la guerre entre sunnites et chiites a fait des dizaines de milliers de morts, elles demeurent cependant courantes en Irak.

strs/wd/vl/fc

PLUS:afp