NOUVELLES

Nord du Mali: des islamistes détruisent des mausolées de saints à Tombouctou

30/06/2012 06:19 EDT | Actualisé 30/08/2012 05:12 EDT

Des islamistes armés contrôlant le nord du Mali ont détruit samedi le mausolée d'un saint musulman qu'ils avaient profané en mai à Tombouctou, ville inscrite cette semaine par l'Unesco sur la liste du patrimoine mondial en péril, et s'attaquaient à un second mausolée, selon des témoins.

"Aujourd'hui, au moment où je vous parle, les islamistes d'Ansar Dine ont fini de détruire le mausolée du saint Sidi Mahmoud. Ils ont cassé (et) fait tomber le mur" de clôture du site dans le nord de la cité, "c'est très grave ", a déclaré en pleurant un des témoins joints par l'AFP depuis Bamako, tous ayant requis l'anonymat.

Début mai, des membres d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), autre groupe armé contrôlant le Nord, avaient profané ce même mausolée avec l'appui d'hommes d'Ansar Dine.

La destruction complète du sanctuaire samedi a été confirmée par un proche d'un imam, un journaliste local et d'autres témoins, selon lesquels les islamistes s'attaquaient en milieu de matinée au mausolée d'un autre saint, Sidi Moctar, dans l'est de la ville.

"Ils sont en train de détruire actuellement ce mausolée (de Sidi Moctar). Ils ont dit qu'ils vont tout détruire", a affirmé le journaliste local.

Les islamistes "ont dit qu'ils vont tout détruire aujourd'hui. Vraiment, ils ont violé aujourd'hui Tombouctou. C'est un crime", a dit le proche de l'imam.

"Tôt ce (samedi) matin, les islamistes ont d'abord encerclé le cimetière du quartier Abaradjou (au nord de la ville). Ils ont commencé à casser", a expliqué un autre témoin, d'après lequel il s'agit de représailles à la décision de l'Unesco, annoncée jeudi, de placer Tombouctou, ville du patrimoine mondial de l'humanité, sur la liste du patrimoine en péril.

"Ils (les islamistes) ont dit que puisque l'Unesco veut se mêler de leurs affaires, qu'ils vont montrer de quoi ils sont capables", a-t-il ajouté.

Selon la mission culturelle de Tombouctou, 16 mausolées de cette ville à la lisière du Sahara surnommée "la cité des 333 saints" sont sur la liste du patrimoine mondial.

sd/cs/hba

PLUS:afp