NOUVELLES

Mali: les développements dans le Nord depuis trois mois

30/06/2012 12:40 EDT | Actualisé 30/08/2012 05:12 EDT

Le Nord du Mali est depuis trois mois aux mains de groupes armés, surtout islamistes, après un coup d'Etat militaire qui a renversé le 22 mars le président Amadou Toumani Touré et installé la confusion à Bamako.

Les islamistes qui prônent l'application de la charia (loi islamique) dans tout le Mali ont, depuis, étendu leur emprise sur le terrain, particulièrement au détriment de rebelles touareg.

--MARS 2012--

- 30: Le groupe armé islamiste Ansar Dine, appuyé par le Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA), le grand groupe rebelle touareg, et des éléments d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), prend le contrôle de Kidal (extrême nord-est).

Le nord du Mali subit depuis la mi-janvier une vaste offensive des rebelles touareg et de groupes islamistes, qui ont réussi à prendre plusieurs villes.

- 31: Les rebelles prennent Gao (nord-est), qui abritait l'état-major régional de l'armée.

--AVRIL--

- 1er: Le MNLA s'empare de Tombouctou (nord-ouest), dernière ville du vaste Nord encore sous contrôle gouvernemental. Le 2, Ansar Dine prend Tombouctou et chasse le MNLA.

- 6: Le MNLA proclame "l'indépendance de l'Azawad".

- 8: Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), dissident d'Aqmi, revendique le rapt de sept diplomates algériens à Gao.

--MAI--

- 4: Des membres d'Aqmi, appuyés par Ansar Dine, ont profané le mausolée d'un des saints de Tombouctou, affirme un responsable local.

- 14: Manifestations anti-islamistes à Gao après que des jeunes sont empêchés de jouer au football et de regarder la télévision.

- 21: Le président par intérim Dioncounda Traoré est agressé et blessé près de Bamako par des manifestants opposés à son maintien au pouvoir, alors qu'un accord avec les auteurs du coup d'Etat lui permet de diriger une transition d'un an. Depuis le 23 mai, il séjourne en France, où il a reçu des soins.

- 22: Trois civils tués dans le Nord, après d'autres assassinats en avril.

- 24: Aqmi appelle à imposer la charia "graduellement" dans le Nord.

- 27: Aqmi s'est emparée d'un important dépôt d'armes de l'armée à Gao (sécurité).

--JUIN--

- 8: Affrontements rebelles MNLA/islamistes Ansar Dine près de Kidal.

- 14-15: Des membres du Mujao brûlent des cartons de cigarettes et fouettent des fumeurs à Bourem.

- 19: Situation "alarmante" des populations du Nord (CICR).

- 20: 100 coups de fouet des islamistes à un couple non marié à Tombouctou.

- 26: Au moins un mort, une dizaine de blessés à Gao lors d'une manifestation pour protester contre l'assassinat d'un élu local.

- 27: Les islamistes du Mujao prennent le contrôle total de la ville de Gao après de violents combats avec les rebelles touareg du MNLA ayant fait au moins 20 morts.

- 28: Les forces du MNLA quittent Tombouctou et ses environs sur injonction du groupe Ansar Dine (témoins).

- 30: Des islamistes d'Ansar Dine détruisent plusieurs mausolées de saints musulmans à Tombouctou, en représailles à la décision prise le 28 juin par l'Unesco de classer cette ville patrimoine mondial en péril.

acm/cs/jpc

PLUS:afp