NOUVELLES

Lopes-Schliep et Felicien ne se qualifient pas pour les Jeux de Londres

30/06/2012 10:04 EDT | Actualisé 30/08/2012 05:12 EDT

CALGARY - Deux des plus grandes coureuses canadiennes de haies ont vu leur rêve olympique prendre fin abruptement samedi.

Priscilla Lopes-Schliep et Perdita Felicien ont toutes deux échoué dans leur tentative de se qualifier sur l'équipe canadienne lors de la finale dramatique du 100 mètres haies, qui a été remportée par Jessica Zelinka.

«J'ai passé l'éponge. Je ne laisserai pas ce résultat m'affecter. Rien n'arrive pour rien», a résumé Lopes-Schliep, qui était considérée comme l'une des meilleures chances de médaille à Londres pour le Canada.

Celle qui avait remporté la médaille de bronze aux Olympiques de 2008 n'avait besoin que de terminer parmi les trois premières pour se qualifier. Elle a toutefois pris le cinquième rang après être entrée en collision avec la septième haie.

Felicien, une ancienne championne du monde qui avait déjà vécu deux déceptions olympiques, a été disqualifiée pour avoir commis un faux départ.

«Ce n'est pas difficile à accepter, parce que j'ai eu une longue et belle carrière. Je ne l'évalue pas seulement selon les médailles olympiques. Les Jeux sont des moments merveilleux et représentent l'aboutissement de nos efforts. Je crois que je mérite d'y être», a-t-elle déclaré.

L'Ontarienne Zelinka a connu sa meilleure performance en carrière, franchissant les 100 mètres en 12,68 secondes. Phylicia George a pris le deuxième rang alors que Nikkita Holder a reçu la médaille de bronze. Leur sélection sur l'équipe olympique devrait être officialisée dimanche.

Lopes-Schliep avait le potentiel d'écrire l'une des bonnes histoires des Jeux. La femme de 29 ans, qui a fait l'objet de plusieurs campagnes de publicité en vue des Olympiques, était classée au premier rang mondial des coureuses de haies en 2010 avant de se retirer pour un an afin de donner naissance à sa fille Nataliya.

«Je suis entrée en contact avec une haie et je n'ai pas été capable de venir de l'arrière, a indiqué Lopes-Schliep. C'est décevant. Je voulais y aller et donner le meilleur de moi-même. Je me sentais bien, mais la septième haie a eu le dessus sur moi.»

Zelinka, qui avait pris le cinquième rang aux Jeux de Pékin, a poussé un soupir de soulagement en croisant le fil d'arrivée.

«C'est très excitant, a-t-elle déclaré. Le fait d'être capable de livrer la marchandise sous pression est un sentiment incroyable. Ce serait ridicule de dire que je ne veux pas reproduire ça à Londres.»

Zelinka a donc connu une semaine de rêve, elle qui a aussi remporté l'heptathlon en établissant un nouveau record canadien.

Plus tôt dans la journée, Dylan Armstrong a remporté l'épreuve de lancer du poids pour confirmer sa présence à Londres. Il a propulsé son poids à 21,29 mètres.

Justin Rodhe a pris le deuxième rang alors que Tim Nedow a mérité la dernière place disponible pour les Jeux.

Rachel Seaman et Inaki Gomez ont aussi obtenu leurs billets pour Londres lors des épreuves de 10 km de marche à pied respectivement chez les femmes et chez les hommes.

Le Québécois Alex Genest, originaire de Lac-aux-Sables, a remporté le 3000 m steeple pour se qualifier alors que les lanceuses de marteau Heather Steacy et Sultana Frizell ont fait de même en prenant les deux premières positions de leur épreuve.

La perchiste Mélanie Blouin et la lanceuse de poids Julie Labonté ont aussi obtenu leur billet pour Londres.

PLUS:pc