NOUVELLES

Les Twins balaient leur programme double face aux Royals en gagnant 7-2 et 5-1

30/06/2012 04:51 EDT | Actualisé 30/08/2012 05:12 EDT

MINNEAPOLIS - Joe Mauer a cogné un circuit, la recrue Cole De Vries a été solide pendant six manches et les Twins du Minnesota ont défait les Royals de Kansas City 5-1, samedi soir, complétant ainsi le balayage du programme double entre les deux équipes.

Josh Willingham et Chris Parmelee ont aussi frappé des longues balles pour les Twins, qui terminent le mois de juin avec un dossier de 14-13. C'est la première fois en près d'un an qu'ils compilent une fiche gagnante au cours d'un mois.

Lançant devant ses partisans, De Vries (2-1) a retiré six frappeurs sur des prises, un sommet personnel, et a limité les frappeurs des Royals à cinq coups sûrs. Le seul point de Kansas City à ses dépens a été le résultat d'un circuit en solo de Billy Butler en deuxième.

Luke Hochevar (5-8) a encaissé la défaite. Il a concédé cinq points et huit coups sûrs, dont les trois circuits des Twins.

Plus tôt samedi, Scott Diamond avait offert huit manches de qualité, Trevor Plouffe avait cogné une longue balle et les Twins avaient pris la mesure des Royals 7-2.

De loin le lanceur partant le plus efficace depuis son rappel en mai, Diamond (7-3) avait alloué deux points et six coups sûrs et permis aux Twins de bien entreprendre le programme double.

Le gaucher des Royals Jonathan Sanchez (1-4) n'avait pas été aussi dominant que son adversaire sur la butte. Il présente un dossier de 0-4 avec une moyenne de points mérités de 7,19 à ses neuf derniers départs.

Si Diamond avait facilement maîtrisé le rôle des frappeurs des Royals, Sanchez avait distribué six passes gratuites en seulement quatre manches et un tiers de travail. Les deux artilleurs avaient quitté après avoir effectué 101 lancers chacun.

Diamond avait fait fendre l'air à quatre frappeurs et offert deux buts sur balles, et il avait lancé jusqu'en huitième manche dans un deuxième départ de suite. Glen Perkins avait ensuite complété la rencontre, au cours de laquelle les Royals n'avaient généré que sept coups sûrs.

PLUS:pc