NOUVELLES

Les grandes dates de l'Egypte depuis l'élection d'Hosni Moubarak

30/06/2012 07:29 EDT | Actualisé 30/08/2012 05:12 EDT

Rappel des grandes dates de l'Egypte depuis l'élection d'Hosni Moubarak en 1981, après l'investiture samedi de l'islamiste Mohamed Morsi devenu le cinquième président de la République.

- 13 oct 1981: Hosni Moubarak élu président de la République, une semaine après l'assassinat du président Anouar el-Sadate par des islamistes. L'état d'urgence est décrété et constamment reconduit.

 

- 25-26 fév 1986: Emeutes de conscrits de la police au Caire, protestant contre leurs conditions salariales et sociale: 107 morts, plus de 700 blessés.

 

- 26 juin 1995: Moubarak échappe à un attentat à Addis Abeba, revendiqué par le groupe armé islamiste Jamaa Islamiya. Il sera visé par au moins six tentatives d'attentat.

 

- 17 nov 1997: Attentat à Louxor (Haute-Egypte), revendiqué par la Jamaa Islamiya: 68 morts, dont 58 touristes étrangers.

 

- 17-18 oct: Sommet israélo-palestinien à Charm el-Cheikh (sud) en présence du président américain Bill Clinton. L'Egypte a été le premier pays arabe à signer la paix avec Israël en 1979.

 

- 28 sept 2003: Moubarak annonce des mesures de démocratisation politique, sous l'impulsion de son fils Gamal dont l'influence grandit au sein du Parti national démocrate (PND, au pouvoir).

 

- 7 oct 2004: Attentats à Taba (sud) contre des lieux touristiques: 34 morts, en majorité des Israéliens. Revendiqués par un groupe se réclamant d'Al-Qaïda.

 

- 23 juil 2005: Attentats à Charm el-Cheikh: près de 70 morts, dont une vingtaine d'étrangers.

- 9 nov-7 déc: Percée historique aux législatives des Frères musulmans (88 élus sur 454) qui deviennent la principale force d'opposition. 13 morts dans des heurts.

 

- 23 jan-3 fév 2008: A Rafah, des militants du Hamas ouvrent à coups d'explosifs la frontière entre l'Egypte et Gaza, soumise à un blocus israélien, entraînant un flux de centaines de milliers de Palestiniens en Egypte. Le terminal est ensuite refermé.

- 6-7 avr: Des manifestations contre la flambée des prix et la pénurie du pain subventionné dégénèrent en affrontements entre manifestants et policiers dans le nord (3 morts).

 

- 28 nov-5 déc 2010: Le Parti présidentiel renforce sa domination au Parlement en raflant près de 83% des sièges après le retrait au second tour des législatives des Frères musulmans qui dénonçaient des fraudes.

 

- 1er jan 2011: 23 morts dans un attentat devant une église copte d'Alexandrie.

- 25 jan: Début de manifestations anti-régime qui font quelque 800 morts et des milliers de blessés (officiel).

- 11 fév: Hosni Moubarak démissionne et remet le pouvoir à l'armée. Il est assigné à résidence à Charm el-Cheikh.

- 19 mars: Les Egyptiens votent massivement "oui" lors d'un référendum sur la révision de la Constitution, validant les projets de l'armée pour une transition rapide vers un pouvoir civil élu.

- 12 avr: Moubarak est victime d'un accident cardiaque durant un interrogatoire dans le cadre d'une enquête sur les violences contre les manifestants.

- 13 avr: L'ex-président et ses fils Alaa et Gamal sont placés en détention pour 15 jours.

- 16 avr: Le PND dissous.

- 6 juin: Le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), issu des Frères musulmans, légalisé.

- 28 nov: Première phase des élections législatives, qui s'étalent jusqu'en janvier. Les islamistes remportent près des deux tiers des sièges de députés, dont près de la moitié pour les seuls Frères musulmans.

- 23-24 mai 2012: Premier tour de la présidentielle. Le Frère musulman Mohammed Morsi et l'ex-Premier ministre de Moubarak Ahmad Chafiq qualifiés pour le second tour.

- 31 mai: Fin de l'état d'urgence imposé en 1981.

- 2 juin: Moubarak et son ex-ministre de l'Intérieur Habib el-Adli condamnés à la réclusion à perpétuité pour la mort de manifestants pendant la révolte. Six anciens hauts responsables de la sécurité sont acquittés. Les faits de corruption visant les fils Moubarak, Alaa et Gamal, sont déclarés prescrits. Des milliers de manifestants contre le verdict. Nouveau procès pour corruption pour les fils Moubarak en juillet.

- 14 juin: La Haute cour constitutionnelle considère le Parlement comme "anticonstitutionnel" et sa composition "entièrement illégale", décision dénoncée comme un "coup d'Etat" par un dirigeant islamiste.

- 16 et 17 juin: Second tour de la présidentielle.

- 20 juin: Hosni Moubarak dans le coma suite à une attaque cérébrale.

- 24 juin: Mohamed Morsi est déclaré vainqueur de l'élection avec 51,73% des voix contre 48,27% pour Ahmad Chafiq.

- 30 juin: le nouveau chef d'Etat prête serment.

acm/md/cco

PLUS:afp