NOUVELLES

50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie: les festivités

30/06/2012 02:24 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

Les autorités algériennes ont prévu une série de festivités sur une année pour marquer le 50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie par rapport à l'ancienne puissance coloniale, la France, proclamée le 5 juillet 1962.

Le président Abdelaziz Bouteflika devrait assister au lancement officiel des festivités le 4 juillet avec la comédie musicale "Le Héros", inspirée de l'histoire de l'Algérie, à la station balnéaire de Sidi Fredj (Sidi-Ferruch en français, à l'ouest d'Alger), lieu historique du débarquement des Français en 1830.

Comme tous les ans le 5 juillet, il devrait aussi promouvoir au ministère de la Défense de nouveaux officiers des forces inter-armes, mais l'agenda présidentiel n'est jamais annoncé à l'avance.

Ce jour-là, un spectacle de 10.000 jeunes au "Stade Olympique du 5 juillet" à Alger retracera les étapes de la lutte pour l'indépendance.

Six caravanes de jeunes baptisées "Caravanes de la mémoire", parties le 19 mars 2012, jour anniversaire du cessez-le-feu, de six départements historiques (pendant la Guerre d'Algérie), arriveront dans la capitale le 5 juillet pour participer aux festivités.

Par ailleurs 17 colloques, de multiples conférences, films documentaires, et d'autres initiatives sont promises par neuf pays, selon la ministre de la culture Khalida Toumi: Russie, Japon, Chine, Portugal, Etats-Unis, Afrique du Sud, Inde, Indonésie et Pologne.

Ce ministère placera la prochaine édition d'octobre du Salon international du livre d'Alger (Sila) sous le signe de "50 ans d'édition algérienne".

La Bibliothèque nationale a annoncé l'acquisition de lots d'ouvrages sur la guerre d'Algérie et l'Algérie post-indépendance édités à l'étranger.

Près de 60 nouvelles oeuvres théâtrales sont attendues.

Selon le ministre des Moudjahidine Mohamed Cherif Abbès, 20 documentaires sur 100 en préparation sur la lutte d'indépendance seront diffusés à la télévision publique à partir du 5 juillet.

Ce jour-là aussi, des stèles et monuments commémoratifs seront érigés dans les 48 chefs-lieux du pays, dont un chrysanthème de 50 feuilles en bronze à l'aéroport d'Alger.

Nombre d'initiatives sont aussi programmées au niveau local et privé, dont un colloque organisé par le quotidien francophone El-Watan pour aborder les bilans et perspectives de cet anniversaire.

abh-bmk/sd/ej

PLUS:afp