NOUVELLES

Nativité de Bethléem au Patrimoine mondial: les USA "profondément déçus" (ambassadeur)

29/06/2012 10:33 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis sont "profondément déçus" de l'inscription par l'Unesco de l'église de la Nativité de Bethléem, en Cisjordanie, au Patrimoine mondial, a déclaré vendredi l'ambassadeur américain auprès de cette instance, David Killion.

Ce "site est sacré pour tous les chrétiens et a une signification religieuse et historique importante", a-t-il souligné dans un communiqué diffusé à Paris où siège l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture.

"La procédure d'urgence existant dans cette instance est réservée aux cas extrêmes, notamment quand un site est menacé de destruction imminente". Depuis 40 ans, "la procédure d'urgence n'a été utilisée que quatre fois et seulement dans des cas extrêmes, toujours en suivant des recommandations d'instances de conseil", a poursuivi l'ambassadeur américain.

L'Unesco "ne devrait pas être politisée", a-t-il souligné, relevant que la décision d'inscription s'est faite en contradiction avec une recommandation officielle de son Conseil international sur les monuments et sites.

La décision de classer le site du "lieu de naissance de Jésus", y compris la route de pèlerinage, a été prise par 13 voix pour, 6 contre et 2 abstentions lors d'un vote des 21 membres du Comité du patrimoine de l'Unesco, réunis à Saint-Pétersbourg (nord-ouest de la Russie).

Il s'agit du premier site palestinien inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco, sur demande de la Palestine, grâce à son adhésion en octobre 2011 en tant que membre à part entière de cette agence de l'ONU.

prh/thm/sd

PLUS:afp