NOUVELLES

Mali: le mandat des députés prorogé jusqu'à la fin de la transition

29/06/2012 05:36 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

L'Assemblée nationale malienne a voté une loi prorogeant le mandat de ses députés jusqu'à la fin de la transition après le coup d'Etat militaire du 22 mars au Mali, a annoncé vendredi à l'AFP un des parlementaires.

"Le projet de loi prorogeant notre mandat jusqu'à la fin de la transition" a été voté jeudi, "tous les députés présents ont voté +pour+ sauf un seul", a précisé Assarid Ag Imbarcaouane, 2e vice-président de l'Assemblée nationale.

Il n'a pas fourni de détails.

Cette prorogation de mandat était prévue par un accord conclu entre les auteurs du coup d'Etat et la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), dans le cadre d'une médiation pour le rétablissement des institutions qui avaient été renversées par les putschistes.

Au terme d'un intérim constitutionnel de 40 jours à la suite du putsch, l'ex-président de l'Assemblée nationale Dioncounda Traoré conduit depuis le 22 mai la transition pour une période d'un an.

Le 21 mai, M. Traoré, 70 ans, avait été attaqué et blessé par des manifestants pro-putsch hostiles à son maintien comme chef de la transition.

Depuis le 23 mai, il séjourne en France où il a subi une opération chirurgicale, d'après son entourage.

Le coup d'Etat a précipité la chute du nord du Mali, vaste et aride région, aux mains de divers groupes armés dont des islamistes, qui ont fini par réduire à la portion congrue la présence sur le terrain de rebelles touareg.

Le putsch a surtout annulé, de fait, des élections prévues cette année à l'issue desquelles les Maliens devaient se choisir un nouveau président pour remplacer Amadou Toumani Touré, qui ne pouvait plus être candidat, et renouveler leurs députés.

sd/cs/mrb/ej

PLUS:afp