NOUVELLES

L'Impact aura une lourde commande pour son affrontement contre le D.C. United

29/06/2012 12:58 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - L’Impact de Montréal aura une lourde commande à son dernier match en juin, samedi, en se frottant à la meilleure équipe dans l'Est, D.C. United.

Le onze montréalais rend visite au D.C. United (9-5-3) pour la deuxième fois de la saison. L'Impact avait obtenu son tout premier point sur les pelouses adverses lors de sa première visite, le 18 avril, en vertu d'un verdict nul de 1-1.

L'Impact (5-9-3) tentera de faire oublier l'humiliante défaite de 3-0 que lui a infligée le Toronto FC, mercredi. Il s'agira également du dernier match d'une éreintante séquence de cinq rencontres en 15 jours pour la formation montréalaise, qui montre une fiche de 2-2 jusqu'ici au cours de cette séquence.

Lors de son dernier match à l'étranger, l’Impact a subi un revers de 2-1 contre le Chivas USA, le 30 juin dernier, à Los Angeles. L’Impact tentera de signer samedi sa deuxième victoire à l'étranger.

D.C. United sautera sur le terrain après avoir vu sa séquence de quatre victoires prendre fin avec un revers de 3-2 sur la pelouse des Red Bulls de New York.

Aller de l'avant

Même si la défaite de mercredi dernier — la première au stade Saputo en MLS — a laissé des traces, un peu tout le monde chez l'Impact souhaite aller de l'avant.

«Nous sommes tous très fâchés de ne pas avoir fourni un meilleur effort à domicile, a déclaré l’entraîneur-chef, Jesse Marsch. Nous devons par contre nous concentrer rapidement sur les deux prochains matchs qui ne seront pas faciles.»

«Nous sommes déçus de la défaite, mais nous devons passer par-dessus puisque nous avons un autre adversaire samedi, a ajouté l’attaquant Eduardo Sebrango. Nous devons travailler fort à tous les soirs, à commencer par le prochain match.»

Même son de cloche du côté du milieu de terrain Sinisa Ubiparipovic.

«Nous devons maintenant nous concentrer sur D.C. United, a-t-il dit. Nous devons nous mettre dans la meilleure position afin de récolter les trois points. Nous devrons être prêts à livrer bataille à chaque soir.»

Et l'Impact aura fort à faire pour récolter un autre point sur la route: à domicile, les hommes de l’entraîneur-chef Ben Olsen, qui dirigera les étoiles de la MLS, n’ont subi qu’une seule défaite en neuf matchs (6-1-2), soit lors du tout premier duel de la saison, face au Sporting de Kansas City.

D.C. United domine la ligue avec 31 buts marqués, dont huit par Chris Pontius et sept par Santos. Le joueur par excellence de la ligue en 2011, Dwayne De Rosario — qui a jusqu'ici cinq buts à sa fiche — mène la MLS avec neuf mentions d'assistance.

PLUS:pc