NOUVELLES

Le Québec relance la première mine d'amiante au Canada

29/06/2012 06:14 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

Le gouvernement québécois a annoncé vendredi l'octroi d'un prêt de 58 millions de dollars canadiens pour la relance à long terme de la mine Jeffrey, qui devient ainsi le seul site d'extraction d'amiante, fibre reconnue cancérigène.

Depuis la fermeture l'automne dernier de mines à Asbestos et Thetford Mines, deux villes situées à l'est de Montréal, le Canada ne produit plus d'amiante, une première en 130 ans.

Or, le gouvernement libéral de la province francophone a annoncé vendredi en fin de journée l'octroi d'un prêt pour relancer la mine Jeffrey à Asbestos ("amiante" en anglais), ce qui permettra de prolonger de 20 ans la durée de vie du site.

"La relance de la mine permettra non seulement la création de 425 emplois à temps complet, notamment pour les jeunes, mais elle contribuera également au développement d'Asbestos, une ville mono-industrielle fortement tributaire de l'exploitation du chrysotile", nom de la fibre d'amiante exploitée, a déclaré le député libéral Yvon Vallières dans un communiqué.

En plus des redevances minières usuelles, la mine versera annuellement 1,5 millions de dollars canadiens (environ 1,5 millions de dollars US) au gouvernement québécois, pour un montant de plus de 25,5 millions de dollars canadiens.

La relance de cette mine a fait l'objet de controverses sur le plan sanitaire. En novembre 2011, des familles de travailleurs décédés des suites de leur exposition à l'amiante avaient essayé de la bloquer. La Société canadienne du cancer avait exhorté le gouvernement québécois à ne pas la financer.

"Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour que le chrysotile soit utilisé sans danger par tous nos clients", a soutenu le PDG de la mine Jeffrey, Bernard Coulombe.

La fibre chrysotile, dont l'Inde est le principal pays importateur, est utilisée pour la fabrication d'amiante-ciment, qui permet la construction d'infrastructures comme des bâtiments agricoles, des aqueducs et des égouts.

amch/gl/lor

PLUS:afp