NOUVELLES

Le président égyptien prête symboliquement serment devant la foule à Tahrir

29/06/2012 12:50 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

Le président égyptien élu Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, a prêté symboliquement serment vendredi devant une foule venue l'acclamer sur la célèbre place Tahrir au Caire, en s'engageant à mettre en place un Etat "civil".

"Je jure par Dieu de préserver le système républicain, de respecter la Constitution et la loi, de protéger entièrement les intérêts du peuple, et de préserver l'indépendance de la nation et la sûreté de son territoire", a-t-il promis solennellement à la veille de son investiture officielle samedi devant la Haute cour constitutionnelle.

"Vous êtes la source du pouvoir et de la légitimité, qui est au dessus de tout le monde. Il n'y de place pour personne, aucune institution (...) au dessus de cette volonté", a déclaré à la foule M. Morsi, dont les prérogatives ont été limitées au profit du Conseil militaire qui dirige le pays depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011.

M. Morsi s'est également déclaré partisan d'un Etat "civil, patriote et constitutionnel", un message destiné à rassurer ceux qui redoutent un pouvoir islamique, notamment la minorité chrétienne.

"Je suis l'un des vôtres", a-t-il encore lancé à la foule. "Je n'ai peur que de Dieu", a-t-il ajouté devant des dizaines de milliers de personnes rassemblées sur cette place emblématique de la révolte contre M. Moubarak début 2011.

"Vous qui m'avez élu et vous qui vous êtes opposés à moi, je suis à vous tous (...) je ne ferai pas de différence entre partisans et opposants", a-t-il promis.

iba-cr/cnp

PLUS:afp