NOUVELLES

Le NPD veut une enquête sur les morts et disparitions de femmes autochtones

29/06/2012 01:05 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

WINNIPEG - Les leaders autochtones du Manitoba et le Nouveau Parti démocratique (NPD) demandent l'ouverture d'une commission d'enquête nationale sur les femmes autochtones assassinées et portées disparues.

Le grand chef des Premières Nations du nord du Manitoba, David Harper, affirme que les récents incidents survenus à Winnipeg prouvent clairement que l'approche actuelle du gouvernement ne fonctionne pas.

Plus tôt cette semaine, la police a procédé à l'arrestation d'un homme en lien avec la mort de trois femmes autochtones. Une enquête est en cours afin de déterminer si ce suspect est impliqué dans d'autres affaires de meurtre.

M. Harper a indiqué qu'une enquête était nécessaire pour tenter de découvrir pourquoi les femmes autochtones étaient aussi souvent victimes de violence et de se pencher sur des problématiques sous-jacentes comme la pauvreté.

Ottawa a déjà rejeté les appels à la mise sur pied d'une enquête.

Une députée fédérale du NPD, Niki Ashton, a soutenu que le gouvernement ne pouvait continuer à ignorer ce qu'elle qualifie d'épidémie.

PLUS:pc