NOUVELLES

La première reine de beauté du Kurdistan irakien élue dans la tradition

29/06/2012 02:40 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

Pas de bikini ni de cohue médiatique: la toute première reine de beauté du Kurdistan irakien a été élue lors d'une cérémonie respectueuse des traditions, durant laquelle les candidates ont fait valoir leur atours dans des robes aux manches longues et des tenues de sport.

Douze femmes ont participé au concours organisé jeudi soir à Erbil, chef lieu de la région autonome irakienne du Kurdistan, sous le regard de diplomates étrangers, de chanteurs, d'acteurs et de responsables locaux.

Photographes et journalistes ont été autorisés à assister aux discours des organisateurs libanais et de responsables du tourisme au Kurdistan dans l'hôtel où s'est déroulée la cérémonie.

Mais après un spectacle de danse et de musique traditionnelles kurdes, il a été demandé aux médias d'attendre à la réception de l'hôtel jusqu'à ce que le concours soit terminé, les droits de diffusion ayant été vendus à un média.

Shene Aziz Ako, une jeune femme de 18 ans originaire de Souleimaniyeh, a été élue Miss Kurdistan.

"Nous avons organisé ce festival de manière à ce qu'il convienne aux traditions et aux coutumes kurdes. Vous ne verrez pas de maillots de bain mais des tenues sportives et des robes de soirée décentes, ce qui n'amoindrit pas pour autant la beauté des filles," a déclaré aux journalistes Roy Shalala, un responsable de la société organisatrice.

La gagnante doit être kurde irakienne et pourra travailler pendant un an pour la cause de son choix.

Il n'y avait plus eu de concours de beauté en Irak depuis plusieurs décennies. A l'époque de la monarchie, renversée en 1958, ils étaient organisés par des associations locales, en particulier dans le sud de l'Irak et la cité portuaire de Bassora.

Le Kurdistan, bien plus sûr que le reste de l'Irak, est une région conservatrice où les droits des femmes demeurent limités.

str-mah/wd/hc/vv/cnp

PLUS:afp