Huffpost Canada Quebec qc

Kenya: les humanitaires enlevés sont canadien, norvégien, pakistanais, philippin

Publication: Mis à jour:
KENYA ENLEVEMENT
Kenya: des humanitaires enlevés dont un canadien. | Alamy

Les travailleurs humanitaires enlevés vendredi dans un camp de réfugiés kényan de Dadaab sont canadien, norvégien, pakistanais et philippin, a indiqué un responsable policier régional au Kenya, Philip Ndolo.

Le même responsable a précisé qu'aucun chauffeur n'avait en fait été enlevé avec eux, mais que le chauffeur du groupe, un Kényan, avait été blessé par balle dans l'attaque et était mort depuis. M. Ndolo avait indiqué plus tôt que cinq personnes avaient été enlevées, y compris le chauffeur.

"Un Norvégien, un Philippin, un Pakistanais et un Canadien ont été enlevés dans l'attaque," a indiqué M. Ndolo. "Leur chauffeur kényan est mort par la suite alors qu'il était soigné dans un hôpital local".

Une source médicale travaillant sur place pour GIZ, l'agence de coopération allemande, a de son côté précisé que le chauffeur était un employé du Norwegian Refugee Council (NRC) et que deux autres personnes avaient été blessées dans l'attaque à la mi-journée.

L'incident est survenu près des locaux du Norwegian Refugee Council (NRC), mais l'organisation humanitaire, à Oslo, ne pouvait à ce stade pas confirmer avoir été attaquée.

Le complexe de camps de réfugiés de Dadaab est le plus grand au monde, composé essentiellement de Somaliens qui fuient depuis plus de 20 ans violences et sécheresses chroniques dans leur pays.

Sur le web

Kenya : plusieurs travailleurs humanitaires enlevés, une personne tuée à Dadaab

Kenya: 20 ans après, le plus grand camp de réfugiés au monde est un casse-tête