NOUVELLES

Kenya : au moins un humanitaire enlevé, une personne tuée à Dadaab (police, Croix rouge)

29/06/2012 06:54 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

Des hommes armés ont tué au moins une personne et ont enlevé au moins un travailleur humanitaire dans un camp de réfugiés de Dadaab, dans l'est du Kenya près de la frontière somalienne, a-t-on appris vendredi auprès de la Croix rouge et de la police.

Selon une source policière s'exprimant sous couvert d'anonymat, c'est un chauffeur qui a été tué dans l'incident, survenu dans le camp "Ifo II" de Dabaab. D'après d'autres sources, il pourrait y avoir plus de personnes blessées et kidnappées.

L'identité et la nationalité des victimes n'étaient pas connues à ce stade.

L'attaque est survenue près des locaux du Norwegian Refugee Council (NRC), mais l'organisation humanitaire, à Oslo, ne pouvait à ce stade pas non plus confirmer ou non avoir été attaquée.

En octobre, deux employées espagnoles de Médecins sans frontières (MSF) avaient été enlevées à Dadaab, avant d'être emmenées en Somalie voisine.

Cet enlèvement avait été l'un des éléments déclencheurs de l'intervention armée du Kenya dans le sud somalien. L'opération militaire a été lancée contre les insurgés somaliens shebab, récemment intégrés à Al-Qaïda et que Nairobi tient pour responsables d'une série d'enlèvements et attaques sur son sol.

Le complexe de camps de réfugiés de Dadaab est le plus grand au monde, composé essentiellement de Somaliens qui fuient depuis plus de 20 ans violences et sécheresses chroniques dans leur pays.

mom-pjm-aud/ej

PLUS:afp