NOUVELLES

Bombardier renforce son carnet de commandes avec un contrat ferroviaire à Paris

29/06/2012 08:52 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Bombardier Transport a renforcé son carnet de commandes vendredi en décrochant un contrat de 425 millions $ pour construire 210 voitures à deux niveaux destinées à la ligne A du Réseau express régional (RER) de la région de Paris.

Le français Alstom a quant à lui obtenu un contrat d'environ 855 millions $ dans le cadre de la même commande, qui vise en tout 70 rames de cinq voitures.

Il s'agit d'une levée d'options qui était prévue dans un contrat signé en avril 2009, lequel portait sur la commande ferme de 60 rames. Les livraisons doivent débuter en 2014 et se terminer à la fin de 2016.

Bombardier (TSC:BBD.B) construira dans son usine de Crespin, dans le Nord de la France, les trois voitures intermédiaires des rames. Ces installations, les plus grandes du pays dans le secteur ferroviaire, emploient environ 2000 salariés, dont 500 ingénieurs et cadres.

L'analyste Benoit Poirier, de Valeurs mobilières Desjardins, a estimé dans une note que Bombardier Transport a reçu des commandes totalisant 2,5 milliards $ US au deuxième trimestre, «ce qui devrait se traduire par un ratio de nouvelles commandes sur revenus prometteur de 1,2».

Selon lui, le carnet de commandes du constructeur ferroviaire équivaut à trois ans de production, ce qui est fort enviable.

À cette bonne performance de Bombardier Transport s'ajoute le volume élevé de commandes enregistré par la division Aéronautique au cours des derniers mois.

«Sur une base consolidée, nous croyons que l'entreprise pourra atteindre nos prévisions de flux de trésorerie disponibles de 95 millions $ US au deuxième trimestre et de 90 millions $ US pour l'ensemble de 2012», a écrit M. Poirier.

L'action de Bombardier a clôturé à 4,02 $ vendredi, en hausse d'un pour cent, à la Bourse de Toronto.

PLUS:pc