NOUVELLES

Algérie: un gendarme tué et trois gendarmes blessés dans un attentat (officiel)

29/06/2012 09:00 EDT | Actualisé 29/08/2012 05:12 EDT

Un gendarme a été tué et trois ont été blessés vendredi à l'aube dans un attentat à la voiture piégée contre le siège du commandement régional de la gendarmerie en plein centre d'Ouargla, dans le sud algérien, a annoncé le ministère de la Défense.

"L'attentat a été perpétré à 5h15 (04h15 GMT) par un terroriste qui voulait, à bord d'une voiture de type Toyota, foncer vers l'entrée principale du commandement de secteur de la gendarmerie", a annoncé dans un premier temps un communiqué de la Gendarmerie nationale, cité par l'agence APS.

Le ministère de la Défense a ensuite précisé que, "devant la riposte rapide des gendarmes, le véhicule a heurté les obstacles placés à l'entrée principale du siège avant d'exploser".

L'"explosion a causé le décès d'un gendarme en poste et la blessure de trois éléments", a souligné le ministère corrigeant le grade du mort, qu'une première information citée par l'APS présentait comme un "officier".

Cet attentat a également "occasionné des dégâts matériels au poste de contrôle", selon la même source.

La gendarmerie a fait état de "l'effondrement en partie de la batisse du poste de contrôle de l'entrée principale, ainsi que le mur de la façade du poste de commandement".

La ville d'Ouargla compte près de 150.000 habitants.

Le terme "terroriste" est généralement attribué en Algérie aux combattants islamistes, surtout actifs dans le nord-est du pays.

bmk/ej

PLUS:afp