NOUVELLES

Volvo Ocean Race: le bateau des deux prochaines éditions sera un monotype

28/06/2012 05:53 EDT | Actualisé 28/08/2012 05:12 EDT

Le bateau utilisé pour les deux prochaines éditions de la Volvo Ocean Race sera un monotype de 65 pieds (19,8 m) mené par un équipage de 9 à 11 personnes, ont annoncé jeudi à Lorient (Morbihan) les organisateurs de la course.

Selon le directeur général de la course Knut Frostad, le nouveau bateau sera presque aussi rapide que les voiliers actuels de 70 pieds (21,50 m) tout en étant un peu plus petit.

Les éventuels équipages féminins des futurs VO65 pourront compter 11 personnes au total (dont l'équipier media), contre 9 pour leurs homologues masculins. Les VO70 actuels sont menés par des équipages exclusivement masculins de 11 coéquipiers.

Le choix de la monotypie a été fait pour tenter de réduire les coûts et faire en sorte qu'il y ait au moins huit bateaux au départ de la prochaine course en 2014. Contre seulement six dans l'édition en cours, qui s'achève le 7 juillet à Galway (Irlande) à l'issue de la 9e étape.

Le futur bateau, un monocoque, a été dessiné par le cabinet américain Farr Yacht Design et sera construit par un consortium de chantiers navals au Royaume-Uni, en France, en Italie et en Suisse.

La construction commencera en juillet, et le premier bateau de cette nouvelle classe sera achevé en juin 2013. Soit plus d'un an avant le départ de la 12e édition de la Volvo Ocean Race qui partira d'Alicante (Espagne) au cours du dernier semestre 2014.

Le bateau sera vendu par le chantier britannique Green Marine Ltd, qui assurera son assemblage final. Multiplast (France), Persico (Italie) et Décision (Suisse) assureront la construction des différents éléments.

Les organisateurs de la course estiment que ce dispositif permettra de réduire les obstacles à une participation, ainsi que le coût d'une campagne compétitive.

Selon Frostad, ce devrait désormais être possible pour moins de 15 millions d'euros, le prix d'un bateau "prêt à naviguer", voiles comprises, se montant à 4,5 millions d'euros. Les organisateurs assurent que, pour les équipes engagées sur deux éditions, le coût du bateau sera réduit de 50%.

heg/gv

PLUS:afp