NOUVELLES

Trois personnes recherchées à Bahreïn pour "activité terroriste" (chef de la sécurité)

28/06/2012 04:37 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

Trois personnes suspectées d'"activité terroriste" sont activement recherchées à Bahreïn, après la saisie de produits pouvant servir dans la fabrication de bombes artisanales, a annoncé le chef de la sécurité publique de ce royaume, dans des déclarations publiées jeudi.

Le général Tarek al-Hassan, cité par les médias officiels, a indiqué que ses services avaient effectué ces derniers jours plusieurs perquisitions à travers le pays secoué par des troubles.

Il a ajouté que des produits entrant dans la fabrication d'engins explosifs et de bombes avaient été saisis et que trois suspects avaient été identifiés. Les services de sécurité ne sont jusqu'ici pas parvenus à les interpeller.

Le 21 juin, les autorités avaient annoncé l'arrestation de cinq suspects figurant sur une liste de vingt personnes recherchées pour leur participation à des "attaques terroristes".

Le procureur général a publié le 16 mai une liste de 20 personnes recherchées pour des "actes terroristes" ayant blessé des policiers et des civils.

Les autorités de Bahreïn accusent les jeunes protestataires chiites qui manifestent quasi-quotidiennement dans les villages autour de Manama d'avoir recours à des cocktails Molotov contre les forces de l'ordre.

Plusieurs policiers avaient été blessés au cours des dernières semaines dans l'explosion de bombes artisanales.

La tension reste vive à Bahreïn après la répression en mars 2011 d'un mois de protestations anti-gouvernementales animées par des chiites, majoritaires dans ce pays gouverné par une dynastie sunnite. Selon Amnesty International, 60 personnes ont été tuées depuis le début de la révolte.

bur/mh/feb

PLUS:afp