NOUVELLES

Projet de station permanente: les astronautes chinois de retour de la mission

28/06/2012 11:54 EDT | Actualisé 28/08/2012 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Une capsule spatiale chinoise avec trois astronautes à bord est revenue sur terre tôt vendredi après une mission de 13 jours sur un module en orbite, qui est en fait un prototype pour une future station permanente.

L'équipage du Shenzhou 9 a été parachuté en Mongolie intérieure. La Chine a qualifié la mission du module Tiangong 1 un pas majeur dans le programme spatial ambitieux du pays.

L'équipage comptait la première femme astronaute chinoise, Liu Yang, âgée de 33 ans.

La mission a été l'occasion de contrôles à distance du module, d'arrimages et de tests médicaux élargis des astronautes dans le cadre des préparatifs d'établissement d'une station spatiale permanente.

Les prochains objectifs de la Chine incluent une autre mission au module prévue plus tard cette année, mais qui pourrait être reportée dépendant de l'évaluation de l'opération. La Chine a été extrêmement prudente et méthodique dans ses missions habitées, plus de trois ans s'étant écoulés depuis la précédente opération, et les quatre ayant été relativement sans problèmes.

Tiangong 1 doit être retiré dans quelques années et remplacé par une station spatiale permanente vers 2020 qui aura un poids d'environ 60 tonnes, légèrement moindre que la Skylab de la NASA des années 1970 et environ un sixième de la taille de la Station spatiale internationale de 16 nations — dont la Chine a été exclu, principalement en raison des objections des États-Unis.

PLUS:pc