NOUVELLES

Pratt & Whitney a exporté illégalement des logiciels militaires en Chine

28/06/2012 04:00 EDT | Actualisé 28/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - La société Pratt & Whitney Canada fait partie de trois entreprises de United Technologies qui verseront une somme combinée de 75 millions $ US pour avoir exporté illégalement des logiciels militaires en Chine.

La compagnie de Longueuil a reconnu avoir enfreint la législation américaine sur le contrôle des exportations d'armes et avoir fait de fausses déclarations relativement à l'exportation de matériel informatique militaire utilisé dans le développement du premier hélicoptère d'attaque moderne de la Chine.

Le gouvernement américain a indiqué dans un communiqué que Pratt, UTC (NYSE:UTX), au Connecticut, et une autre filiale américaine, Hamilton Sundstrand, avaient consenti à payer plus de 75 millions $ US dans le cadre d'un règlement d'ensemble.

En plus de payer l'amende, les compagnies devront se soumettre à un examen indépendant lors des deux prochaines années, afin de prouver qu'elles respectent les lois sur l'exportation.

PLUS:pc