NOUVELLES

Pour Washington, Assad est le principal responsable des violences en Syrie

28/06/2012 03:05 EDT | Actualisé 28/08/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont estimé jeudi que le président syrien Bachar al-Assad était le principal responsable des violences dans son pays après un attentat à la bombe commis dans le parking du Palais de justice de Damas attribué par les médias d'Etat à des "terroristes".

Les Etats-Unis condamnent les attaques "commises contre des innocents, quels que soient leurs auteurs", a répété la porte-parole de la diplomatie américaine Victoria Nuland.

"Mais notre principal souci --comme nous le disons depuis de nombreuses semaines-- c'est que c'est Assad qui est le principal responsable" des violences, a-t-elle ajouté.

"En arrêtant ses forces, en les renvoyant dans leurs casernes, il pourrait dès aujourd'hui changer la donne sur le terrain, créer les conditions d'un cessez-le-feu et mettre un terme à tout ça", a-t-elle poursuivi.

"La majeure partie des violences sont de son fait, les forces les plus importantes sont de son côté, il est responsable de la situation", a encore déclaré Mme Nuland.

Les bombardements de bastions rebelles et les combats faisaient rage jeudi en Syrie, faisant au moins 69 morts dont 38 civils et 23 soldats, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans le centre de Damas, au lendemain d'une attaque contre une chaîne de télévision officielle près de la capitale qui a fait sept morts, un attentat à la bombe commis dans le parking du Palais de justice a fait trois blessés, ont annoncé les médias d'Etat en accusant des "terroristes".

sct/ag/mdm/bar

PLUS:afp