NOUVELLES

Les deux buts de Balotelli propulsent l'Italie en finale de l'Euro 2012

28/06/2012 05:02 EDT | Actualisé 28/08/2012 05:12 EDT

VARSOVIE, Pologne - Mario Balotelli a finalement démontré ses qualités de marqueurs, inscrivant les deux buts de l'Italie dans un gain inattendu de 2-1 contre l'Allemagne en demi-finale de l'Euro 2012.

Cette victoire permet aux Italiens de retrouver les Espagnols en grande finale, disputée dimanche. Elle prolonge également la série de matchs sans victoire de l'Allemagne face à l'Italie en tournois majeurs à huit.

L'Allemagne n'avait tout simplement pas de solution au brio de Balotelli ou à la créativité d'Antonio Cassano.

À la 20e minute, Balotelli n'a eu aucun mal à se défaire de Holger Badstuber pour faire dévier de la tête le centre chirurgical de Cassano. Puis, à la 36e, l'attaquant de 21 ans a cueilli le ballon derrière la défense allemande avant de placer un boulet dans la lucarne droite.

Même s'il avait marqué contre l'Irlande, Balotelli avait été critiqué pour avoir gaspillé plusieurs occasions de marquer contre l'Espagne, la Croatie et l'Angleterre.

«C'est la plus belle soirée de ma vie, mais j'espère que dimanche sera encore mieux», a dit Balotelli, qui est allé voir sa mère après le match et lui a dédié ses buts. «Lors des premiers matchs, j'avais obtenu beaucoup d'occasions, mais je n'en avais pas profité. Cependant, au soccer, il faut aussi être un peu chanceux.»

Mesut Özil a profité d'un penalty dans les arrêts de jeu pour réduire l'écart à 2-1, mais c'était trop peu, trop tard pour les Allemands.

Avant le match de jeudi, l'Allemagne avait gagné ses 15 derniers matchs compétitifs, un record du monde.

«C'est une défaite amère, a noté le capitaine de la formation allemande Philipp Lahm. Nous avons tout tenté en deuxième demie, mais notre but a été marqué trop tard. Notre équipe a tellement de potentiel, mais si nous ne jouons pas un bon match au bon moment ou si nous ne jouons pas intelligemment, alors nous allons perdre.»

L'Italie croisera donc le fer contre l'Espagne, champions en titre de l'Euro, dimanche à Kiev, en Ukraine. Lors du premier match du groupe C, les deux équipes avaient fait match nul 1-1.

PLUS:pc