NOUVELLES

Les Alouettes de Montréal veulent se racheter grâce à une nouvelle défensive

28/06/2012 06:56 EDT | Actualisé 28/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Plusieurs joueurs de la défensive des Alouettes de Montréal ont passé le camp d'entraînement à simplement apprendre à se connaître.

On s'attendait à des changements majeurs après que la séquence de victoires de la coupe Grey des Alouettes eut été stoppée à deux la saison dernière. L'équipe a terminé au deuxième rang de la section Est et a perdu contre les Tiger-Cats de Hamilton en demi-finale de section.

Cependant, personne n'avait anticipé voir la moitié des partants lors de cette défaite en prolongation contre les Tiger-Cats être retranchés, dont les vétérans Anwar Stewart, Eric Wilson, Diamond Ferri et Étienne Boulay.

La défensive des Alouettes aura donc un nouveau visage lors du premier match de la saison régulière, dimanche à Calgary, sous la gouverne du nouveau coordonnateur défensif et ancien entraîneur-chef des Blue Bombers de Winnipeg Jeff Reinebold.

«Quand on demande aux nouveaux de lever la main, il y a beaucoup de mains dans les airs», a admis l'entraîneur-chef Marc Trestman, de retour pour une cinquième saison. «À chaque jour, nous devons rappeler notre culture d'équipe, rappeler comment nous faisons les choses.

«Et nous avons aussi de nouveaux entraîneurs. Nous avons des défis à relever à chaque minute, mais nous pouvons compter sur de bonnes personnes. Nous sommes contents de les inclure dans notre équipe.»

L'offensive, qui a mené la LCF avec 515 points, est demeurée majoritairement intacte. Anthony Calvillo, le meilleur passeur de tous les temps qui aura 40 ans le 23 août prochain, est de retour pour une 15e saison. Elle compte aussi sur un nouveau coordonnateur offensif, l'ancien quart Marcus Brady. L'ancien coordonnateur, Scott Milanovich, est maintenant entraîneur-chef des Argonauts de Toronto.

C'est donc la défensive et les unités spéciales qui ont payé le prix pour une saison 2011 en dents de scie.

Les Alouettes devront aussi commencer la saison sans leur meilleur ailier défensif John Bowman, qui devrait cependant revenir au jeu rapidement après s'être blessé au cours du camp d'entraînement.

Même si les matchs préparatoires ne comptent pas, le nouveau groupe a été impressionnant avec neuf sacs en deux matchs.

«Nous allons être une défensive différente et nous allons faire des choses différemment», a indiqué le vétéran Chip Cox.

Le niveau de jeu de la section Est sera aussi plus relevé cette année à la suite de l'arrivée des quarts Ricky Ray à Toronto et Henry Burris à Hamilton. Les Blue Bombers, avec Buck Pierce derrière le centre, ont terminé à égalité avec les Alouettes avec un dossier de 10-8 en 2011 et avaient obtenu le premier rang grâce à leur fiche favorable contre Montréal.

Il sera donc difficile pour les Alouettes de rester au sommet de la section Est, comme ils l'ont fait la majorité des 16 saisons depuis leur retour à Montréal en 1996 après un hiatus de 10 ans.

Cependant, ils devraient être dans la lutte à nouveau.

«J'espère que nous serons aussi bons à l'attaque et meilleurs au quatrième quart, a dit Trestman. Et défensivement, nous allons devoir gagner la bataille du positionnement sur le terrain et forcer l'équipe adverse à dégager le ballon après deux essais. Dans l'ensemble, nous devrons aussi protéger le ballon.

«L'an dernier, nous avons été plus-3 au niveau des revirements. Les années précédentes, nous avions été plus-27 et plus-35. C'est une énorme différence. Ce n'est pas suffisant d'être seulement dans les plus dans cette ligue. Vous devez être meilleurs et nous devons être meilleurs.»

PLUS:pc